Balade à Nice : mes essentiels de l’été

0

Il y a quelques temps, suite à mon article sur Alassio, en Italie, les trains Thello m’ont proposé de réaliser un mini-guide dédié à Nice pour leurs voyageurs italiens, de passage à Nice et sur la Côte d’Azur. La version traduite en italien a été publiée sur leur site par ici ! Et sur le blog, je vous propose de découvrir la version française !

A Nice et dans ses alentours, il y a tant de choses à découvrir et en toute saison. L’été, c’est une autre ambiance. Entre vie locale, expositions et balades, je vous invite à découvrir mes essentiels de l’été. 

Chaque année, pendant la haute saison estivale, Nice et la Côte d’Azur accueille des milliers de touristes venus découvrir les charmes et les richesses qu’offrent la cité azuréenne et sa région. De la Promenade des Anglais à la Colline du Château, en passant par le Cours Saleya ou les plages de galets, il y en tant de choses à découvrir et il n’est pas toujours aisé de faire un choix ! Pour sortir un peu des sentiers battus, je vous propose de me suivre à la découverte de mes endroits favoris et des évènements à ne pas manquer cet été à Nice et dans les alentours. 

Une halte gourmande

Gare du Sud : embarquez pour un voyage des saveurs à la Halle gourmande / Crédit WhataboutNice.fr

Pour découvrir Nice, déjà, le mieux est de marcher, même si aujourd’hui grâce au Tramway, on peut rapidement découvrir la ville. Mais rien de tel qu’une bonne paire de chaussures pour vivre Nice et respirer son atmosphère. Nice a plusieurs visages. On passe en quelques minutes du coeur battant de la ville et à ses boutiques, aux bruits des vagues, du côté de la Promenade des Anglais, avant de se plonger dans l’ambiance si typique du Vieux-Nice. Du reste, pour apprécier Nice, il est indispensable de vivre à l’heure locale et d’aller flâner en matinée sur les marchés de fruits et de légumes mais aussi sur le marché aux fleurs du Cours Saleya. 

Mais je vous propose de vous attarder du côté du quartier de Libération. Ici les producteurs locaux offrent de beaux étals de fruits et de légumes de saison. A peine plus haut, un petit détour s’impose par les petites halles typiques de la Place Général de Gaulle. Ici on peut y boire un petit café au comptoir et il y a même des triperies pour les amateurs. Mais le clou de la visite c’est la nouvelle Gare du Sud, totalement transformée en Halle Gourmande. De nombreuses enseignes y ont pris leur quartier et on peut déjeuner, diner sur le pouce ou boire un verre dans l’ambiance chic et décontracté d’un hall de gare totalement repensé. A faire absolument ! 

Un détour par l’ancien bagne

Pour les amateurs d’art et de culture, un détour s’impose par le Port de Nice. C’est ici que je vous conseille d’aller pousser la porte de la Galerie Lympia qui n’est autre que l’ancien bagne de Nice. Aujourd’hui devenu un espace culturel de 250 mètres carrés, cette ancienne bâtisse du 18e siècle servait auparavant d’établissement carcéral. Jusqu’au 15 septembre 2019, les lieux accueillent une exposition au nom évocateur « Liberté, liberté chérie ». Pas moins de 32 artistes internationaux exposent plus de 60 œuvres – peintures, sculptures, photographies – autour de ce thème universel, dans un lieu chargé d’histoire.

Et en route pour Monaco

Jardin exotique de Monaco / Whataboutnice.frac

Je vous invite ensuite à vous éloigner un peu de Nice, direction Monaco, facile d’accès en train. Monaco ne rime pas seulement avec voitures de sport et hôtels de luxe. Monaco c’est aussi une ambiance. Une autre ambiance que celle de Nice. Le Jardin Exotique est en un bel exemple. Ici, vous plongez dans l’atmosphère calme et apaisante d’un jardin aux innombrables variétés de cactus et de plantes grasses, dominant le Rocher. La vue est incroyable. Surprise, les lieux recèlent une grotte. La visite de celle-ci est guidée par des spécialistes et il vous faudra descendre 300 marches environ pour être plonger au cœur de cette impressionnante grotte, témoin de l’Histoire. 

Salvador Dalí, Personnages couchés sur le sable, 1926 © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí Adagp, Paris 2019
Salvador Dalí, Personnages couchés sur le sable, 1926 © Salvador Dalí, Fundació Gala-Salvador Dalí Adagp, Paris 2019

A Monaco toujours, rendez-vous est donné tout l’été (du 6 juillet au 8 septembre) avec une exposition hors du commun dédié à Salvador Dali. En effet, le Grimaldi Forum Monaco va consacrer une exposition à l’immense artiste espagnol qu’était Dalí, à l’occasion du 30e anniversaire de sa mort. C’est l’exposition évènement de l’été ! Non loin du Grimaldi Forum, le Jardin Japonais est un petit trésor qui vous séduira sans nul doute. En front de mer, et en l’espace de quelques secondes vous vous trouvez immergés dans la culture japonaise avec ce petit jardin exotique situé au bord de la mer. 

Avant d’aller voir les loups  

Les loups du parc du Mercantour (photo d’illustration… non il n’y a pas de neige en été)

Enfin, si vous souhaitez vous éloigner du littoral et aller respirer un grand bol d’air pur dans les montagnes, prenez la route du Massif du Mercantour, à seulement 1h30 de Nice. Les paysages y sont incroyables et verts surtout. A ne pas louper : le Parc Alpha, situé entre 1500 et 1800 mètres d’altitude. C’est ici que vous ferez une rencontre des plus sauvage et des plus impressionnantes… avec les loups ! 

Mes adresses favorites 

NICE / QUARTIER LIBERATION

  • La Halle Gourmande de la Gare du Sud, quartier Libération : une trentaine d’enseignes vous proposent de déjeuner, dîner, manger sur le pouce ou boire l’apéro : Mahata, Monsieur Albert, Pitaya, Ramen Ta Faim, La Vie en Rose, SuperLobster…
  • Le Rooftop17, au 7e étage de l’Hôtel Monsigny, domine le quartier Libération avec une vue à 360° sur les toits de Nice. Pause déjeuner ou afterwork en musique.

DU CÔTÉ DU VIEUX-NICE

  • Di Piu et La Voglia, 2 institutions à ne pas manquer sur le Cours Saleya pour déguster des spécialités italiennes. Pas de réservation possible. Petites faims s’abstenir.
  • King Marcel, pour les amateurs de Burgers, vient d’ouvrir ses portes sur le Cours Saleya. Du pain frais et des burgers comme à la maison
  • Le restaurant Le Panier, mon préféré ! Un de mes établissements préférés. C’est tout simplement délicieux de l’entrée au dessert. Une carte créative et savoureuse.
  • Neron Glacier Pâtissier : des glaces à se damner comme le parfum pistache ! les cornets sont faits maison ; On en fait qu’une bouchée.

PORT DE NICE / GARIBALDI

  • Le Bistrot Saint-Georges, situé au numéro 50 du Boulevard Stalingrad, est une adresse bistronomique à ne pas manquer. Tout est fait « maison » avec des produits frais et de saison.
  • Café Paulette, rue Bonaparte, juste à côté de la Place Garibaldi, est le rendez-vous parfait pour un afterwork gourmand. Produits frais et faits « maison ».

    Anne L. / Whataboutnice.fr pour Thello.it

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire.
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.