A coeur ouvert // Ces 10 choses que vous ignorez sur moi

3
Ces 10 choses que vous ignorez sur moi / Whataboutnice.fr

Ce billet pourrait paraître très narcissique. Pourquoi, soudain, cette envie de me dévoiler après des années à écrire sur ce blog. D’autant que, si vous me suivez et me lisez régulièrement, vous en savez déjà beaucoup. Alors non, il n’y pas vraiment de raisons. Juste celles de partager des petits morceaux de ma personnalité, car quand on blogue, on s’expose et, même en tentant d’être le plus vrai possible, tout peut toujours sembler idéal. Bref, c’est un petit billet hors du commun pour vous parler de 10 choses que vous ignorez sur moi… et pour vous révéler d’autres aspects de ma personne.

1 / J’ai toujours aimé écrire et, ce, depuis que je suis toute petite. J’ai toujours eu des journaux intimes dans lesquels je m’épanchais sur mes amies (Audrey et Juie pour ne pas les citer), mes « amoureux », mes déboires… et ce, jusqu’à l’âge de 20 ans. Aujourd’hui, je les réouvre avec ma fille et nous les lisons ensemble. C’est tellement drôle de relire de qui se passait dans ma tête quand j’avais 8 ans ! Ecrire a toujours été mon échappatoire.

2 / Quand j’étais petite, j’étais un vrai garçon manqué. J’avais les cheveux très courts, noirs et avec de grosses boucles. Je ramenais des sacs de billes après les avoir gagné à des « garçons ». J’étais fascinée par les robots, les voitures téléguidées, et j’adorerais aller pêcher avec mon père dans les rochers ou au bord de la mer, à Cagnes. J’étais un vrai p’tit mec dont j’ai gardé le caractère.

3 / Mon rêve d’enfant était de devenir « journaliste-reporter dans le safari ». Je me voyais rampant dans la jungle sauvage – du style Dora l’exploratrice – et prendre des photos de lions et de girafes. A défaut, je suis devenue journaliste dans la presse BtoB spécialisée dans le tourisme. Et ça c’était juste avant de lancer le blog. Aujourd’hui, mon métier s’est orienté vers le Community Management mais je continue d’écrire et parfois même de collaborer avec des magazines.

4/ Un de mes grands rêves d’adulte est d’écrire un livre ou plusieurs. J’aime les livres, les couvertures, les chapitres, les titres… Alors en attendant d’avoir le temps et d’être touchée par l’illumination et l’inspiration divine, j’ai écrit – avec ma soeur Carole – un petit livre pour enfant « Nouna et Boubouille » qui parle justement se jeter à l’eau et de prendre des risques.

5/ Je suis (un peu) maniaque mais je me soigne ! J’aime voir l’intérieur de mon appartement bien rangé et propre. J’aime voir les chaussures dans l’entrée, la vaisselle lavée, les coussins bien posés sur le canapé. Ainsi, j’ai l’impression que dans mon cerveau aussi, tout est ordonné. Petite, j’étais bordélique à souhait.

6/ Quand j’étais adolescente, j’ai fait partie d’une équipe de pom-pom girls à La Londe-les-Maures avec une prof de danse qui me terrifiait. On sillonnait la région pour participer à des championnats et nous étions même les pom-pom girls « officielles » du coureur-cycliste Richard Virenque. Et ma mère a l’interdiction formelle de montrer des photos – et autres coupures de journaux – à qui que ce soit !

7/ Ma chère maman justement. Elle s’appelle Colette. Elle est couturière et a un joli petit atelier. C’est la reine des ourlets. Mais pas seulement. C’est aussi une mère et grand-mère fabuleuse qui m’a toujours poussée à faire ce que je souhaitais faire de et dans ma vie. C’est elle qui m’a toujours dit de ne pas se décourager et de ne pas baisser les bras. Je ne la remercierais jamais assez.

8/ Je suis ultra-sensible (mais pas fragile, nuance). Sous mon étiquette de femme forte (parfois dure) et rigolote, j’ai la larme facile. Je pleure en écoutant la musique, en regardant un film, en préparant un gâteau, en courant… et même parfois en écrivant. Niveau gestion des émotions, je suis proche du zéro pointé !

9/ Je suis passionnée par les arts divinatoires et tout ce qui est un peu au-delà. J’ai tout plein de livres et de jeux de cartes (le Tarot de Marseille, l’Oracle Belline, l’Oracle Gé, Le petit jeu de Mlle Lenormand…) mais je ne me les tire jamais car je ne suis pas objective. Je crois par ailleurs aux signes – quelqu’ils soient – et je fais confiance à mon 6e sens qui ne me trompe jamais (mais que je n’écoute pas souvent).

10/ Enfin, confidences pour confidences, mon tout premier « amoureux » s’appelait Thomas. J’avais 6 ans. Je vivais à Cagnes-sur-Mer. Il était roux avec des tâches de rousseur. Je me souviens du jour où, avec mes parents, nous avons déménagé dans le Var et que j’ai été « séparé » de Thomas. C’était mon premier petit chagrin d’amour. Le premier… et pas le dernier !

Et sinon, j’avoue être fan des Gipsy Kings mais aussi d’Otis Redding, j’adore le boudin aux pommes et îles flottantes, les chouquettes, la tisane… et vin rouge bien entendu !

Voilà, vous en savez un peu plus sur moi ! Et vous, quelles sont vos petites choses à vous que vous ne dévoilez pas (souvent) et qui font parties de vous ?

Anne L.

3 Commentaires

  1. Quel bel article Anne, c’est bien de se dévoiler comme toi j’adore lire depuis très longtemps écrire aussi et ça me trotte d’écrire un roman j’ai plein d’idées et j’aime aussi les arts divinatoires et je crois au singes …
    Et c’était ma grand mère qui étais couturière !
    Voilà bonne semaine courte,
    bises

  2. J’adore ce type d’article ! Pas toujours facile de se dévoiler un peu de la sorte mais ça a aussi un côté « libératoire » qui fait du bien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire.
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.