Exposition : Nice retourne sur les bancs de l’Ecole

0
Martial RAYSSE Soudain l’été dernier / Exposition Nice 2017

Quatre expositions exceptionnelles dans quatre lieux d’art emblématiques, voilà ce que nous réserve la troisième grande exposition biennale estivale de Nice, baptisée « Nice 2017. École(s) de Nice ».

Après Matisse en 2013 et la Promenade des Anglais en 2015, Nice consacre sa 3e grande exposition biennale estivale au mouvement artistique l’Ecole de Nice, qui fête en 2017 son 70e anniversaire.

Baptisée Nice 2017. École(s) de Nice, cette grande rétrospective va investir simultanément – du 24 juin au 15 octobre – le MAMAC, le Musée Masséna, le 109 et la Galerie des Ponchettes. Ces quatre lieux d’art emblématiques de la ville qui vont ainsi rassembler des œuvres (peintures, sculptures, installations, collages, photographies, documents d’archives…) issues des collections des musées et des institutions niçoises, de prêts exceptionnels d’une centaine de musées, d’institutions ou bien encore de collectionneurs particuliers de France et d’Europe.

Au MAMAC d’abord, rendez-vous est donné avec l’exposition « À propos de Nice : 1947-1977 » qui regroupe près de 400 oeuvres et documents. Le Musée propose ainsi une traversée spéculative du phénomène d’émulation qui s’est manifesté à Nice sur près de trois décennies, à partir de 1947 – date de naissance symbolique de l’École de Nice. Au-delà des récits chronologiques, l’exposition déploie une constellation de gestes et pratiques apparus sur ce territoire et met en lumière des lieux ou événements phares qui ont jalonné cette aventure artistique.

Yves KLEIN
Yves KLEIN Anthropométrie (ANT 84), 1960 Pigment pur et résine synthétique sur papier marou?é sur toile, 155 x 359 cm Achat en 1988 avec l’aide du FRAM MAMAC, Nice – Inv. : 989.2.1 © Yves Klein / ADAGP, Paris

Autour de 200 œuvres, le Musée Masséna propose à son tour une exposition baptisée « Nice à l’école de l’histoire ». Celle-ci compte explorer les moments où la ville a été au rendez-vous de l’histoire du monde. C’est ainsi, qu’au fil d’une vaste chronologie allant de « l’invention du feu » sur le site de Terra Amata, il y a 400 000 ans, à « l’invention du tourisme », au milieu du XVIIIe siècle, en passant par la conquête romaine, les « invasions barbares » ou encore le « Congrès de Nice » de 1538, une galerie du temps vous propose un parcours surprenant dans l’histoire de Nice et de son territoire.

Puis, au 109, le nouveau rendez-vous culturel à Nice, 90 œuvres environ vous attendent autour de l’exposition « The Surface of the East Coast / From Nice to New York ». Il s’agit là d’un dialogue entre les acteurs historiques du mouvement artistique Supports/Surfaces né dans les années 60 et la jeune scène new-yorkaise.

Enfin, la Galerie des Ponchettes consacre une rétrospective à Noël Dolla avec « Restructurations spatiales », à travers une trentaine d’œuvres et documents. Noël Dolla formule à partir de l’automne 1969 une série de propositions à l’échelle du paysage dans l’arrière-pays niçois. L’exposition revient sur ces interventions à travers documents et photographies et présente également une intervention in situ.

Nice 2017. École(s) de Nice est organisée par la Ville de Nice, sous le commissariat général de Jean-Jacques Aillagon et des célébrations du 40e anniversaire du Centre Georges Pompidou, Paris. A voir absolument entre deux bains de soleil.

Plus d’infos : pour tout savoir sur « Nice 2017. École(s) de Nice » et ses quatre expositions « Nice à l’Ecole de l’histoire », « A propos de Nice : 1947 – 1977 », « Noël Dolla. Restructurations spatiales » et « The Surface of the East Coast. From Nice to New York », rendez-vous sur http://ecolesdenice2017.nice.fr/

Crédit photo à la une
Martial RAYSSE Soudain l’été dernier, 1963 126 x 227 x 58 cm Oeuvre en 3 dimensions, Assemblage. Peinture acrylique sur toile, photographie, chapeau de paille, serviette éponge. Achat de l’Etat 1968, attribution 1976 Centre Pompidou, Paris Musée national d’art moderne/centre de création industrielle Inv. : AM 1976-1010 © Centre Pompidou, MNAMCCI/Philippe Migeat/Dist. RMN-GP / © ADAGP, Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire.
Please enter your name here