Festival de Cannes : un peu plus près des étoiles

0
Festival de cannes / Whataboutnice.fr

Au lendemain du clap de fin du 69e Festival de Cannes, retour sur une journée pas comme les autres où, le temps de quelques heures, j’ai été chouchoutée comme une star du 7e Art…

« La vie, c’est un escalier qu’on monte et chaque marche est encore plus passionnante que celle qui est derrière… ». Vendredi 20 mai dernier, nous avons eu – avec le Blog de Cécile Na – l’immense privilège d’être invitées par l’Hôtel Barrière Le Gray d’Albion à Cannes et Les Galeries Lafayette de Nice Masséna à une « Journée de Star » qui allait s’achever par la montée des marches du Festival de Cannes. Une journée que nous attendions avec impatience depuis que nous avions choisi nos tenues, quelques jours plus tôt.

12h00 – Surexcitées et après un court trajet en train depuis Nice, nous arrivons en quelques minutes au Gray d’Albion, hôtel emblématique de la ville, situé rue des Serbes, à deux pas de l’effervescente Croisette. Du haut de son grand siècle et griffé de ses quatre étoiles, l’établissement est synonyme d’art de vivre. En partie rénové durant l’hiver 2015, il se fait l’hôte de 200 chambres et suites mêlant subtilement élégance chaleureuse et modernité. Pour les fins gourmets, son restaurant « Le 38 » décline une cuisine inventive aux accents de Provence et d’Italie, signée Fabrice Gautier. Le Jane’s Bar – où nous dégustons un cocktail champagne divinement pétillant – ainsi que de nombreux salons, salles de réunion complètent l’offre.

festival de cannes / Whataboutnice.fr

12h30  Après avoir déposé nos affaires dans la suite 706 où nous allons être coiffées et maquillées pour la montée des marches, nous nous rendons au restaurant de la plage privée du Gray d’Albion, à quelques pas de l’hôtel, pour une pause bistronomique ensoleillée. Une girafe annonce la couleur : ici, l’exotisme et le dépaysement sont rois dans un tout nouveau décor, aux accents bohème chic, imaginé par la décoratrice Chantal Peyrat.

Festival de cannes / Whataboutnice.fr

festival de cannes / Whataboutnice.fr

13h – Avant de déguster les délicieux plats aux parfums méditerranéens du Chef Maryan Gandon, nous profitons du cadre idyllique avec sable blanc, ponton romantique, mer turquoise et horizon à perte de vue pour prendre la pose, telles des starlettes. Mon look ? Robe babydoll blanche ajourée signée Carven (et prêtée par L’Habibliothèque dont je vous ai parlé ici), sac Metropolis Furla et bijoux Misaki provenant de la collection Cheek to Cheek.
Festival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.fr13h30 – Après de longues minutes à parcourir la carte, j’opte pour une salade composée de homards, d’avocats, de mangues et de tomates sur lit de salade verte. C’est frais et savoureux. Les couleurs autant que les saveurs se mélangent. Pour un lunch c’est parfait ! Le Chef Abdul Kantar, qui opère aux côtés du Chef Gandon, ravira également vos papilles avec une réécriture gourmande des classiques de la cuisine libanaise. Et pour conclure sur une note sucrée, rien de tel que le café gourmand avec ses mini-desserts « maison » pour les papilles des plus gourmands. Comme moi. Estelle, du blog Estelleblogmode, nous rejoint à ce moment-là et nous repartons à l’hôtel pour l’avant-dernière séquence de cette journée pleine d’étoiles dans les yeux.
Festival de cannes / Whataboutnice.fr IMG_489515h30 – Dans la suite qui nous est réservée au 7e étage de l’hôtel, les talentueuses Noella Roussignol (coiffeuse à domicile) et Esther (maquilleuse Belle comme un camion) sont à nos petits soins. Un trait d’eye-liner par-ci, une épingle à cheveux par-là, un coup de pinceau par ici, une mèche attachée par-là, un peu de laque par ici, du rouge à lèvre par-là… pendant plus de 2h30 la transformation s’opère sous leurs mains expertes.
Festival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.fr18h – Le temps presse ! Nous peaufinons nos tenues, faisons quelques retouches maquillages et enfilons nos escarpins avant de retrouver Charles Richez, le Directeur de l’hôtel, pour immortaliser l’instant.
Festival de cannes / Whataboutnice.fr18h10  Tickets en mains, et papillons dans le ventre, l’heure est enfin venue de se diriger vers le Palais des festivals pour assister à la projection du film « The Last Face », réalisé par Sean Penn, avec Charlize Theron, Javier Bardem, Adèle Exarchopoulos et Jean Reno. Il y a foule sur la Croisette et nous nous retrouvons aux pieds des fameuses marches tant attendues. Je porte une robe longue bleue klein en crêpe de Chine (Cacharel) et un collier en pierres semi-précieuses (Stella & Dot) également prêtés par L’Habibliothèque. Les escarpins et la pochette sont, quant à eux, signés CosmoParis. Pas le temps de dire ouf, on se lance sur le tapis rouge du Festival de Cannes. Par chance, on croise l’objectif d’Olivier Huitel (En passant par La Riviera) qui immortalise ce moment rare et précieux entre amies… La suite ?

« Emporté(e)s par la foule qui nous traîne /
Et nous entraîne […]
Et nous laisse tou(tes) les deux épanoui(e)s, énivré(e)s et heureu(ses) ».

Festival de cannes / Whataboutnice.fr / EnpassantparlaRivieria / Olivier HuitelUn grand merci à Séverine Delaitre (Galeries Lafayette Nice Masséna), Charles Richez, Fabienne Buttelli et Virginie Lotte (Hôtel Barrière Le Gray d’Albion) qui ont rendu cette journée au Festival de Cannes inoubliable.

Festival de cannes / Whataboutnice.fr

Anne Lombardo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire.
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.