Ma routine sportive : sur terre, dans l’eau ou sur un vélo

2
Ma routine sportive pour être en forme toute l'année / Crédit @WhataboutNice.fr

Nouvelle semaine, nouveaux objectifs ! Histoire de démarrer du bon pied, je vous parle de ma petite routine sport, que je tente en vain de maintenir, entre un rôle de maman solo, un travail à temps plein et le blog aussi qui me prend du temps. Pas toujours simple de caser des sessions de sport entre tout ça mais j’en ai besoin : pour me défouler, prendre soin de mon corps mais aussi de mon esprit. J’essaye d’être régulière sans pour autant me mettre la pression. Quand je ne peux pas ou que je suis trop fatiguée, je passe mon tour !

Courir… avant tout !

Dans un billet précédent, je vous avais expliqué à quel point j’aime courir ! Les semaines où le soleil est au rendez-vous, je cours 2 à 3 fois par semaine et le matin de préférence, vers 6h… avant d’aller travailler et prendre mon train. L’hiver c’est rude, et il fait vraiment noir dehors mais on s’y habitue et le rythme cardiaque augmente à mesure que le corps se réchauffe. Quand les beaux jours reviennent, c’est là que c’est le plus agréable. Ni trop chaud, ni trop froid et la lumière est plus présente avec parfois – et si je suis dans le bon timing – des lueurs magnifiques. En été, par contre, quand il fait très chaud, courir devient plus difficile, même très tôt le matin. On étouffe. Mais courir oui et en toute saison.

Running : mes parcours préférés à Nice et dans les alentours © 2018 Sarah Stefani
Ma routine sportive © Sarah Stefani / 2018

Dans tous les cas, pour me motiver, je prépare ma tenue de sport la veille au soir, mes baskets (avec les lacets défaits pour pas perdre de temps), mon casque audio et je mets mon réveil à 6h (au lieu de 6h30/6h45 quand je ne cours pas). Dès que le réveil sonne, je m’habille et je file courir vers 6h15. Retour vers 6h45 maximum. J’enclenche la bouilloire, je fais mes étirements et je tente 2 ou 3 Salutations au Soleil pour bien me réveiller, d’autant que je souffre de cervicalgies donc impossible de passer outre ses étirements. Une fois fini, je commence à réveiller ma fille, je file à la douche et le temps que j’en sorte elle se lève. Et c’est parti pour la course contre la montre !

Même si c’est difficile de se lever, on en tire un bénéfice immédiat et on attaque la journée vraiment en forme. Par contre, les semaines où il pleut non-stop ou celles où je suis très fatiguée, je ne cours pas car je n’en tire rien de bon si ce n’est une fatigue persistante. Côté budget, courir ne coûte rien ! Une bonne paire de baskets et le tour est joué !

Et ma fille dans l’histoire me direz-vous ? Quand je pars courir, elle dort encore. Je la préviens la veille, je lui laisse un mot et mon téléphone pro à dispo. Du haut de ses 8 ans et demi, et même si je suis une mère poule, j’essaye de lui donner un champ d’autonomie plus large. Mais, je ne dépasse pas les 30 minutes de footing quand elle est à la maison. La première fois je suis partie courir 10 minutes, 10 minutes entrecoupées de dizaine de sms plein de coeur et de « je t’aime ». Et au final, une fierté pour elle et une victoire pour moi !

Bénéfices : on gaine le corps, on muscle son coeur, on travaille son souffle, son endurance, on brûle des calories, on affute ses jambes… on libère son esprit, on pense à autre chose et on oublie ses soucis.

Se défouler… dans l’eau

Ajouter à mes footings réguliers, j’essaye d’aller à la piscine 1 à 2 fois par semaine entre midi et deux, avec mes collègues motivées. On décolle à midi, on revient à 14h et on file direction la piscine Saint-Charles de Monaco. Le lundi, c’est Aquabike mais depuis quelques semaines, c’est l’Aqua Training Fitness et c’est génial ! En fait, pendant 3/4 d’heures on enchaine des ateliers dans l’eau, par petit groupe comme l’atelier trampoline ! Quand on a des genoux fragiles, aucune douleur en vue ! C’est l’occasion de se dépasser et de travailler tous les muscles. La preuve avec le reportage vidéo ci-dessous tournée par Monaco Channel un jour où j’y étais.

Le mercredi en revanche, c’est Aquagym. Et n’imaginez pas que c’est de tout repos. Bien au contraire c’est du vrai sport !

Aller à la piscine – même juste pour nager ou barboter – c’est l’occasion de s’octroyer une parenthèse dans une journée de travail parfois soutenue. Côté prix, comptez 69 euros la carte de 10 cours pour l’Aquagym et 120 euros pour la carte de 10 cours d’Aquabike / Aquatrampoline. C’est un investissement mais la carte est valable plusieurs mois et il est aussi possible de payer au cours. A Nice, il y a plusieurs piscines qui proposent des cours de la sorte.

Bénéfices : des jambes plus légères pour la journée, moins de douleurs au dos… et l’aquabike, en plus, c’est bon pour la circulation sanguine et pour vaincre la cellulite. Et on s’amuse !

Running : mes parcours préférés à Nice et dans les alentours © 2018 Sarah Stefani
© Sarah Stefani / 2018

Pédaler et se dépasser

Enfin, dans cette routine sport, il y a aussi l’indoor cycling autrement dit, les cours de vélo en intérieur que j’ai découvert grâce à mon amie Cécile (Na) ! La première séance m’a vraiment séduite ! Il ne s’agit pas seulement de pédaler, mais de se surpasser. Pendant 3/4 d’heure, un coach vous guide et, au son de la musique, vous variez les chorégraphies. Le corps, l’esprit et l’énergie s’accordent et c’est alors une vraie expérience libératrice. Au point où il m’arrive d’en avoir les larmes aux yeux, tellement je me donne à fond (l’hystérique que je suis) ! A Nice, il existe plusieurs studios. Pour ma part, je vais chez Cyclone, juste à côté de la Place Masséna. J’y vais souvent le dimanche matin et c’est la super Marine qui mène ! Côté prix, les 3 sessions de bienvenue sont à 10 euros chacune soit 30 euros. Et vous pouvez même venir tester gratuitement la première séance. Il suffit juste de vous inscrire sur le site.

Bénéfices : on gaine son corps, on travaille son coeur, on muscle ses cuisses et ses fessiers, on lâche prise et on se dépasse !

Le Studio Cyclone à Nice / D.R

Et sinon, j’ai un vieux tapis de sport à la maison, et, par période, j’essaye de faire quelques positions de yoga, beaucoup d’étirements, des abdos, des squats…et même ma fille se met à m’imiter et à vouloir faire la même chose. D’ailleurs, elle a déjà participé à plusieurs courses pour enfants. Notre petit bonheur, d’ailleurs, c’est de partir, moi en courant et elle en trottinette et d’aller sillonner la Promenade des Anglais jusqu’au Château, mais à son rythme. Un super moment à partager avec son enfant.

Et vous, quelle est votre routine sportive du moment ?

2 Commentaires

  1. Un peu de sport tous les jours, ça c’est une bonne routine! Bravo!
    Moi j’ai aussi ma propre routine, dérivée du yoga, qui allie étirement et renforcement. Je fais ça surtout les jours où je n’ai pas le temps…
    Plus un peu de jogging, et ma propre gym, dérivée du yoga et abdo de Gasquet: gym sans risque!

  2. Chouette ton article !
    Pour ma part je ne cours pas j’ai du mal avec ça (des souvenirs du collège où on nous forçait à courir bêtement en rond en pleine chaleur en nous humiliant quand on allait pas assez vite, ça m’a marqué et je fais un rejet depuis )
    Sinon j’adore l’Aquagym mais j’ai du mal à trouver une salle qui soit pratique (lieu/horaire) et pas hors de prix du coup j’ai arrêté…
    Je suis inscrite chez Keep Cool pour le cardio principalement, j’essaie d’être régulière mais dur dur de se motiver parfois
    Et sinon c’est piscine dès que les beaux jours vont revenir, quelques longueurs tous les soirs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire.
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.