Saint-Valentin : celle qui avait testé les applis de rencontres

0

Aujourd’hui c’est la Saint-Valentin, la Fête des amoureux… ou pas ! Une fois n’est pas coutume, suite à l’article de l’an dernier dédié à la « Saint-Valentin, sans Valentin » – que vous aviez adoré – j’ai eu envie d’écrire cette année un billet plus personnel encore mais léger sur le célibat. Un sujet que je connais bien puisque cette année encore – et à moins que je sois foudroyée par l’amour dans les heures qui suivent – ce sera sans.

Pas de chéri, pas de copain, pas de compagnon, pas de mec… peanuts ! Et c’est pas faute d’avoir essayé et d’essayer encore mais je ne rencontre pas celui qui me correspond. Parait-il que je suis compliquée pour certain(e)s, exigeante pour d’autres… en tout cas cela fait parler, intrigue ou inquiète – à la vue de ce que j’ai pu entendre ou même lire. Cela inquiète oui d’autant plus je n’ai pas peur de dire que je suis heureuse : célibataire, maman et heureuse. Pire même, puisque je viens tout juste d’avoir 40 ans : « Anne, faudrait peut-être que tu songes à refaire ta vie, le temps passe ! » Me dit-on. J’y songes bien sûr !

Bien sûr que j’aimerais aussi faire des soirées en amoureux, des balades à deux, des petits restaus, boire du vin et rire de rien. Bien sûr ! Mais pour l’instant tous ceux qui m’approchent ne me correspondent pas, ne restent pas ou ne tiennent pas le choc. Car non, je ne suis toujours pas un furet, ni une plante verte et puis, je ne sais pas si c’est l’âge mais j’ai une sorte de 6e sens « relou » qui ne cesse de me raconter des tas de choses : « N’y va pas, il y a un truc qui n’est pas clair chez lui », « c’est bizarre son comportement soudain tu ne trouves pas ? », « tiens, il te dit qu’il est chez lui mais ce n’est pas lui là-bas en train de boire un café ? »… et à chaque fois je peux être sûre que mon 6e sens avait raison. Donc note à moi-même : toujours écouter ma petite voix ! C’est peut-être pour cela aussi qu’il y a tant de couples mal-heureux. Il y a des choses du départ qui clochent et qu’on ne veut pas voir… et on y va quand même ! Bref, là est un autre sujet et pour ma part je n’y peux rien, c’est ainsi. En tout cas, j’y travaille !

Et pour cela, j’ai déjà testé les applications de rencontre et j’ai fait mes petits pronostics. Sur 10 hommes : 7 sont malheureux, 2 ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent et le seul équilibré qui reste ne veut pas de moi 😀 Veni, vidi, vici… J’ai testé et j’ai renoncé – jusqu’à la prochaine fois – car c’est quand même très chronophage et le soir quand je rentre à la maison, j’ai d’autres choses à faire. Et puis, j’avoue, je fais partie de celles qui croient en la vraie rencontre, dans la rue, au supermarché, au sport… oui je sais c’est beau de rêver ! En tout cas, et pour revenir à mon sujet, j’avais envie de vous dresser brièvement le profils de 7 types d’hommes croisés sur les applis et dignes de prétendre au Cesar du cinéma ! Dans la catégorie meilleur acteur, il y a donc…

Celui qui se prend pour Georges Clooney

Celui qui dit : « Passée la quarantaine, certaines femmes sont des antiquités »
Ce qu’il faut comprendre :
– Option 1 : « J’aime me balader aux bras des jeunettes »
– Option 2 : « Je refuse de vieillir »
– Option 3 : « Je suis un gros misogyne »
– Option 4 : « Je suis un ami de Yann Moix »

Celui qui se prend pour Bill Gates

Celui qui dit : « Les gilets jaunes, c’est pas les plus fortunés (rires) »
Ce qu’il faut comprendre :
– Option 1 : « Moi, j’ai de l’argent et ça pique pas au 10 de chaque mois lol »
– Option 2 : « Moi je peux entretenir une femme »
– Option 3 : « Je suis persuadé qu’avec le fric on peut tout avoir et acheter tout le monde »
– Option 4 : « J’adore mépriser le « petit peuple » »

Celui qui se prend pour Jul

Celui qui dit : « Sa va ? Tu fé koi dan la vi ? »
Ce qu’il faut comprendre :
– Option 1 : « Je n’ai jamais ouvert un livre »
– Option 2 : « Je pense que Bescherelle est la sauce que l’on met dans les lasagnes »
– Option 3 : « Je me suis arrêté à Bac -5 »
– Option 4 : « Je suis fan des anges de la télé-réalité »

Celui qui se prend pour Chandler

Celui qui dit : « Je recherche une belle amitié »
Ce qu’il faut comprendre :
– Option 1 : « Je recherche un plan cul »
– Option 2 : « Je ne suis pas libre et je préfère aller voir ailleurs »
– Option 3 : « J’ai besoin de regonfler mon ego. Tu veux bien m’aider ? »
– Option 4 : « J’ai déjà une femme, une maitresse et un chien »

Celui qui se prend pour Christian Grey

Celui qui dit : « Je suis un amant exceptionnel »
Ce qu’il faut comprendre :
– Option 1 : « J’aime bien les trucs un peu tordus »
– Option 2 : « J’ai une paire de menottes et un fouet »
– Option 3 : « Je recherche un plan cul »
– Option 4 : « Je cumule les conquêtes et cela flatte mon ego »

Celui qui se prend pour Ben Affleck

Celui qui dit : « Je viens de me séparer »
Ce qu’il faut comprendre :
– Option 1 : « Je recherche un plan cul »
– Option 2 : « On vit encore sous le même toit mais je vais bientôt déménager »
– Option 3 : « On vit encore sous le même toit »
– Option 4 : « Je vais me séparer mais je ne suis pas encore tout à fait prêt »

Celui qui se prend pour Chris Brown

Celui qui dit : « Je viens de loin mais je suis prêt à aimer »
Ce qu’il faut comprendre :
– Option 1 : « Je suis dépressif »
– Option 2 : « Je vis seul depuis peu mais mon ex était une folle »
– Option 3 : « Mon psy me dit que je suis prêt à aimer »
– Option 4 : « Je suis comme ça à cause de mon ex »

Et j’ai du en oublier ! Je suis moqueuse je sais mais c’est à prendre au second degré bien sûr car il y a aussi beaucoup de personnes très sympas et les échanges peuvent être très enrichissants !

Et vous, avez-vous déjà testé les Tinder, Meetic, Adopte et autres ? Peut-être que certain(e)s d’entre vous fêtent d’ailleurs leur première Saint-Valentin ensemble !

En tout cas, pour ma part, je continue ma petite route de maman célibataire et heureuse qui n’est pas prête à n’importe quoi pour rentrer dans des cases. A 40 ans, on ne veut plus jouer les infirmières, les psychologues ou les assistantes sociales…. en amour mais également dans tous les domaines. Alors mieux vaut prendre le temps et aller loin que se précipiter et se ramasser. Les longs brasiers sont toujours plus réconfortants que les feux de paille.

Anne L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire.
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.