Antibes

Chefs au Sommet : Auron affûte les spatules

Quand la neige et la gastronomie se rencontrent c’est tout un festival ! Du 20 au 26 janvier prochain, Chefs au Sommet revient pour une 7e édition à Auron.

Organisé par l’Association des Commerçants et Artisans d’Auron et St Etienne de Tinée, cet événement, fort en goût, se déroule sous la parrainage du Chef pâtissier Christian Cottard (j’avais d’ailleurs eu la chance de suivre un cours de pâtisserie avec le Chef).

Le Chef pâtissier Christian Cottard / © Cook and Shoot by Aline Gérard
Le Chef pâtissier Christian Cottard / © Cook and Shoot by Aline Gérard

Pendant près d’une semaine, les plus grands chefs de la Côte d’Azur se donnent rendez-vous dans la station azuréenne pour célébrer la gastronomie.

Parmi les Chefs Cuisiniers : David et Noëlle Faure (Le Sensôriel à Nice), Christophe Dufau (Les Bacchanales à Vence), Laurence Duperthuy (Notes de Cuisine à la Colle-sur-Loup), Benoit Witz (Hôtel l’Hermitage à Monaco), Emmanuel Lehrer (Le Mas de Pierre à St Paul de Vence) et bien d’autres. A la carte des Chefs Pâtissiers : Camille Berton (Vegan Gorilla à Nice), Jean-Michel Llorca (Llorca à la Colle-sur-Loup), Bruno Laffargue (Mic Mac Macarons) et plein d’autres chefs aussi talentueux et « toqués » les uns des autres.

Chefs au Sommet, c’est une semaine à déguster sans modération autour d’une recette détonante, à base de saveurs de nos montagnes, neige, soleil et détente, avec un grain de folie… pour une véritable cure de bon goût et de bien-être, au sommet des Alpes du Sud.

Chefs au Sommet / Crédit photo : Aline Gérard
Chefs au Sommet / Crédit photo : Aline Gérard

Cette année, les thèmes du « locavore » et les « produits bio » seront mis à l’honneur. Au programme également : des ateliers et des dégustations culinaires, des menus gastronomiques, un jeu de piste gourmand sur le domaine skiable, un barbecue géant sur les pistes, une immense fondue au chocolat, un marché et un after-ski gourmand…, tout plein de suprises pour les fins gourmets et les gourmands.

Chefs au Sommet d'Auron

Plus d’infos : 7e édition du Festival Chefs au Sommet d’Auron, du samedi 20 au vendredi 26 janvier 2018 / www.auron.com / Facebook

Crédit photo : Chefs au Sommet © Cook and Shoot by Aline Gerard

Notes de Cuisine : tout l’art de la cuisine niçoise

Dans ce nouveau billet, je vous emmène dans l’atelier Notes de Cuisine à la Colle-sur-Loup où Laurence Duperthuy propose des ateliers culinaires, entre autres dédiés à la cuisine niçoise. 

Si Nice rayonne autant, ce n’est pas seulement pour sa culture et ses traditions mais aussi pour sa délicieuse cuisine. Petits farcis, pissaladière, tourta de blea, pan bagnat… la cuisine niçoise c’est tout un art qui se transmet tel un héritage familial et surtout, qui ne s’improvise pas. Laurence Duperthuy en sait quelque chose.

Née dans une famille niçoise de cuisiniers hors pair, elle a vite mis la main à la pâte avec ses parents et grands-parents avant de faire elle-même le grand saut dans la marmite. Aujourd’hui, la cuisine niçoise n’a plus de secret pour elle.

Après une première vie de professeur des écoles, elle décide – forte de son blog culinaire Variations Gourmandes et de solides formations et expériences – d’ouvrir Notes de cuisine à la Colle-sur-Loup. Situé à une vingtaine de minutes de Nice, son atelier – parfaitement équipé et joliment décoré – prend place au sein d’une jolie bâtisse en pierres sèches située à l’entrée du village.

C’est ici qu’elle anime des ateliers culinaires pour les adultes et les enfants, en petits groupes de 6 à 8 personnes. Son objectif ? Conserver et perpétuer le patrimoine traditionnel culinaire niçois qui lui est si cher, donner envie de cuisiner à ceux qui n’osent pas se lancer et partager son savoir-faire.

Notes de Cuisine : c’est moi qui l’ai fait !

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de participer à un de ses cours, accompagnée de mon amie Cécile (le blog de Cécile Na) et de ma petite Louise (miniWAN pour les intimes).

Au programme : la réalisation d’un délicieux menu 100% niçois : Pissaladière, Tourta de blea nissarda, Gnocchis, Petits légumes en Bagna Cauda et Ganses niçoises. Tout ça en une après-midi. Habillés de nos tabliers, manches relevés, nous avions l’airs d’une brigade d’apprentis cuisto avec pour Chef, Laurence.

Etapes par étapes, nous nous sommes donc lancés dans la réalisation de ces différentes spécialités du patrimoine local à partir de produits locaux et bio. Le tout dans une ambiance très chaleureuse et conviviale. La suite, en quelques photos…

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

 

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Le plus long à réaliser a été la tourte de blettes car il ne faut bâcler aucune étape : réalisation de la pâte, de la garniture avec des blettes parfaitement nettoyées, coupées, superposées puis montage de la tourte et cuisson. Pour un résultat incroyable !

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

Nous nous sommes tous ensuite retrouvés autour d’une belle table pour déguster nos réalisations dont nous n’étions pas peu fiers ! Qu’en pensez-vous ?

Et si vous mettiez la main à la pâte ?

Les ateliers Notes de cuisine / Whataboutnice.fr

JEU CONCOURS FINI

Je vous propose de gagner un cours de cuisine pour adulte avec Laurence dans son atelier Notes de Cuisine. Pour participer, c’est simple, vous devez :

  • liker la page Facebook de Notes de Cuisine,
  • liker la page Facebook de What about Nice,
  • laisser un commentaire ci-dessous expliquer pourquoi vous souhaiter participer. 

Vous avez jusqu’au 15 décembre pour participer ! Tirage au sort via Random le 16 décembre : le gagnant sera contacté par mail. A vous de jouer ! A noter : le/la gagnant(e) devra réserver son cours parmi les cours proposés sur le site notesdecuisine.fr à partir de janvier 2018 (validité 6 mois). Le cours aura lieu à partir de 5 personnes inscrites. Les conditions de réservation et d’annulation sont précisées dans les conditions générales de vente sur le site.

Plus d’infos : Notes de Cuisine, 39 Rue Yves Klein, 06480 La Colle-sur-Loup / Tél. 07 83 34 65 94 / www.notesdecuisine.fr

Crédit photo : Notes de cuisine © Whataboutnice.fr 2017 (sauf celles indiquées Notes de Cuisine)

Vacances de Pâques : qu’est-ce qu’on fait des enfants ?

Les vacances de Pâques arrivent à grands pas ! Youpi, à nous les grasses matinées et les petits déjeuners au lit, les premiers apéros à lézarder au soleil… enfin nous ? Que dis-je ! PAS NOUS, NON. Pas nous autres les parents qui allons devoir occuper nos chers bambins durant ces (longs) quinze jours de congés et se lever tôt, voire très tôt, pour assister et servir ces drôles d’individus qui font tout à l’envers… comme se réveiller à 7h du matin pendant les vacances. Mais qu’est-ce qu’on va faire d’eux ? Comment les occuper ? Vous l’aurez compris, le but de ce nouvel article est de vous proposer quelques idées de sorties à faire avec votre enfant chéri pendant la trêve pascale. Voici ma sélection.

Le Printemps des Mômes
Vacances de pâques / Whataboutnice.fr 2017Du 10 au 21 avril 2017, la Ville de Nice organise son 10e Printemps des Mômes, dans tous les quartiers de Nice. Les enfants et les ados pourront profiter, sur une trentaine de sites, de plus de 70 spectacles et animations. L’objectif de la municipalité est de promouvoir l’art vivant auprès des plus jeunes alors elle a fait appel à de nombreuses compagnies artistiques et associations pour émerveiller les enfants. Pour cette édition anniversaire, la musique est à l’honneur ! A l’Opéra de Nice, au sein des bibliothèques municipales, des centres AnimaNice, des maisons des associations et sur les scènes des théâtres, les jeunes niçois pourront vivre de belles aventures musicales. Ce festival est gratuit ou à petits prix. Retrouvez tout le programme sur printempsdesmomes.nice.fr

Le Festival Nananère
Du 10 au 14 avril, autre festival : Na Na Nère ! Celui-ci est organisé pour la 3e année consécutive par le département des Alpes-Maritimes pour le plus grand bonheur du jeune public, convié au cinéma Mercury et à la salle Laure Ecard à Nice. Au programme : le matin cinéma, l’après-midi spectacles… ainsi que des ateliers consacrés aux arts du cirque avec des initiations à la jonglerie ou encore des démonstrations d’acrobaties. Tous les pitchouns seront ravis ! Retrouvez tout le programme sur https://nananere.departement06.fr/

Le Festival des Jardins de la Côte d’Azur
Vacances de pâques / Whataboutnice.fr 2017
Dans le cadre du premier Festival des Jardins de la Côte d’Azur, qui se déroule jusqu’au 1er mai, les jardins sont en fête ! A Nice, un jardin éphémère de 800 mètres carrés – entièrement réalisé par le Service des Espaces Verts de la Ville de Nice sur la Promenade du Paillon – vous invite à l’éveil des sens. A l’occasion de ce festival de nombreuses manifestations sont également proposées à destination du jeune public de Nice à Cannes, en passant par Antibes ou encore Grasse. A Menton par exemple, un atelier « Création avec des graines » est proposé le lundi 10 avril aux enfants souhaitant créer des bracelets avec des graines, des pépins et des noyaux. Tous pleins d’idées et d’ateliers à petits prix à réserver sur https://festivaldesjardins.departement06.fr

Pâques au Parc Phoenix
Pendant toutes les vacances de Pâques, du samedi 8 au dimanche 23 avril, le Parc Phoenix se met à l’heure de Pâques et propose de nombreuses activités et ateliers pour les enfants jusqu’à 12 ans : petit train, structures gonflables, atelier rempotage (du 15 au 17 avril) ou encore des grandes chasses aux œufs en chocolat et des spectacles (du 15 au 17 avril). Tarif unique à la journée à partir de 4€. Plus d’informations sur www.parc-phoenix.org

Le Bois des lutins à Villeneuve-Loubet
Grimper dans les arbres, prendre des tyrolienne, dévaler des toboggans, jouer les hamsters dans des donuts géants… voilà ce qui vous attend au Bois des Lutins à Villeneuve-Loubet, ouvert tous les jours pendant les vacances de printemps. Inutile d’être un enfant pour s’amuser ! De 7 à 77 ans c’est l’occasion de rire et de jouer en famille. Bon point : sous les arbres une fraicheur qui fait du bien, des hamacs pour se reposer et des tables pour pique-niquer. Un chouette moment à partager en famille. Renseignements : www.leboisdeslutins.com

La Réserve biologique des Mont d’Azur à Thorenc
Vacances de pâques / Whataboutnice.fr 2017Voir des bisons c’est déjà incroyable à l’âge adulte, alors pour des enfants – même en bas âge – c’est simplement impressionnant ! Pendant ces vacances de Printemps, je vous invite à découvrir la Réserve biologique des Mont d’Azur à Thorenc, à une heure de Nice. Le temps d’un safari en calèche, vous découvrirez des animaux sauvages et « Cro mignons » comme les « bambis » avec leur maman. Il est même possible de dormir sur place dans des Ecolodges… avec vue imprenable sur la faune ! Magique ! Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Renseignements sur www.haut-thorenc.com

Le Vesúbia Mountain Park à Saint-Martin-Vésubie
Si vous souhaitez prendre l’air de la montagne pendant les vacances de Pâques, je vous invite à  pousser la porte du tout nouveau tout beau Vesúbia Mountain Park à Saint-Martin-Vésubie. Premier espace d’activités ludiques de montagne indoor d’Europe, c’est le spot pour se détendre, se baigner, grimper ou encore… descendre un canyon ! Ce que j’ai testé il y a quelques temps et dont je vous ai déjà parlé sur le blog. Pour les enfants, c’est une mine d’activités aussi. Ces derniers pourront s’essayer à l’escalade, au canyoning également ainsi qu’à de nombreuses activités encadrées par des professionnels. Plus d’informations sur www.vesubia-mountain-park.fr

Vacances de pâques / Whataboutnice.fr 2017
Louise sur la plage, se la coule douce © Gaëtan Gaumy
Et vous, qu’allez-vous faire de vos enfants pour les vacances de Pâques ?

Picasso sans cliché, dans l’objectif d’Edward Quinn

Du 8 avril au 2 juillet prochain, le Musée Picasso à Antibes propose une nouvelle exposition baptisée « Picasso sans cliché », autour des photographies d’Edward Quinn.

La Galloise. Vallauris 1954 / © edwardquinn.com © Succession Picasso, Paris, 2017
La Galloise. Vallauris 1954 © edwardquinn.com © Succession Picasso, Paris, 2017.

S’il y a bien un musée que j’adore, c’est le Musée Picasso à Antibes car – en plus d’être un site remarquable – il propose toujours des expositions pertinentes et bien pensées. C’est un plaisir de l’arpenter.

Pour les amoureux de photographie, le musée consacre une exposition à l’œuvre du photographe irlandais Edward Quinn, qui a vécu et travaillé sur la Côte d’Azur à partir de 1951. Ce dernier noua une amitié profonde avec Picasso. Amitié qui ne cessera qu’à la mort de l’artiste. Quinn lui a consacré plusieurs livres et films, ainsi que d’incroyables photographies que l’on va ainsi redécouvrir au musée du 8 avril au 2 juillet prochain.

« Ma première expérience de photographe auprès de Picasso, au travail dans son paisible atelier de poterie, fut assez difficile : je craignais de le déranger en me déplaçant autour de lui pendant qu’il travaillait ; mais il ne parut heureusement ne pas s’en apercevoir, tant il était concentré sur son ouvrage. Quel soulagement pour moi, et quel encouragement aussi, lorsque je sus, par la suite, qu’il avait dit à l’un de ses amis : « Lui ? Il ne me dérange pas ! » Je pouvais donc poursuivre ma tâche sans trop d’inconvénient pour lui. Il m’autorisa, en effet, à venir régulièrement, et je pus le photographier à différentes époques, en différents endroits, tantôt en train de peindre, de dessiner, de sculpter, tantôt avec des amis ou au sein de sa famille. […] », expliqua le photographe.

Dans l’exposition, les photographies rassemblées montrent des instants de vie de l’homme et de l’artiste, avec le reflet authentique de l’un comme de l’autre. On découvre ainsi en 126 clichés l’amour partagé avec ses proches, les rencontres avec ses amis, ses lieux de vie ou encore ses animaux favoris. Un beau moment en perspective !

Plus d’infos : Picasso sans cliché, du 8 avril au 2 juillet au Musée Picasso à Antibes / Château Grimaldi 06600 Antibes / Tél. 04 92 90 54 26 / www.antibes-juanlespins.com

Photo à la une : Picasso à l’exposition de céramique. Vallauris, été 1951 © edwardquinn.com © Succession Picasso, Paris, 2017.

Hôtel AC Ambassadeur : un brunch et toque !

Nouveau ! Ne manquez pas les brunchs à thème de l’Hôtel AC Ambassadeur d’Antibes / Juan-les-Pins, suivi d’un atelier culinaire animé par le Chef des lieux.

Pour les amateurs de brunchs, à la recherche d’originalité et de goûts, j’ai trouvé celui que vous devez impérativement tester : le nouveau brunch à thème du restaurant le Blu Lounge à l’Hôtel AC Ambassadeur d’Antibes / Juan-les-Pins.

Proposé une fois par mois – hors haute saison – ce brunch vous invite à vivre une expérience originale puisqu’il se prolonge ensuite avec un atelier culinaire, animé par le Chef des lieux Neil Baille. Pour cette première édition – qui s’est déroulée dimanche 26 février – le thème choisi était la montagne.

AC Ambassadeur brunch / Whataboutnice.fr

AC Ambassadeur brunch / Whataboutnice.fr

AC Ambassadeur brunch / Whataboutnice.fr

AC Ambassadeur brunch / Whataboutnice.fr

Ainsi, et après avoir dégusté un savoureux brunch à composer soi-même selon les sélections du buffet (huitres, crevettes, saumon, mini-tartares de bœuf, suprême de volaille, noix de Saint-Jacques, œufs brouillés… et champagne !), le Chef nous a proposé une revisite du fameux Mont-Blanc.

17035521_10212132879667359_305258213_nArmés de poches à douille remplies d’une incroyable crème de marron au rhum et d’une délicieuse chantilly, nous avons appris à dresser des verrines. Et ce, après avoir pris soin de disposer des petites meringues deçà delà. Le résultat ? Un petit chef d’œuvre à déguster sans tarder ! Et en bonus, nous repartons avec la recette du dessert.

Côté prix, vous avez le choix entre deux formules : celle à 39€ avec buffet à volonté, boisson chaude, jus de fruits, eaux minérales et atelier culinaire et celle à 49€… sauf qu’en plus vous y ajoutez une coupe de champagne et un verre de vin. Un très bon moment à savourer en tête à tête avec sa moitié ou avec sa petite famille.

Vous avez loupé la première session ?

Pas de panique ! Voici les prochaines dates des brunchs avec ateliers culinaires :
Dimanche 19 mars : Brunch « le printemps arrive » avec un atelier autour des légumes primeurs/salades et construction d’un panier de crudités/Tapenade & Anchoïade
– Dimanche 16 avril : Brunch « Pascal » avec un atelier sur le chocolat. Réalisation de Truffe & d’Orangette
– Dimanche 7 mai : « Brunch des fleurs » avec un atelier pour découvrir les fleurs comestibles et réaliser une soupe de Gambas aux Roses.

Plus d’infos : Hôtel AC Ambassadeur Antibes Juan-les-Pins, 50-52 Chemin des Sables, 06160 Antibes Juan-les-Pins / Réservation au 04 92 93 74 32 / www.achoteljuanlespins.fr / Facebook

La Côte d’Azur, en 10 petits bonheurs tout simples

5

Dans ce nouveau billet, j’ai eu envie de lister 10 nouveaux petits bonheurs à consommer sans modération sur la Côte d’Azur…

L’année 2016 a été très chargée en émotions et tristement marquée par les attentats du 14 juillet sur la Promenade des Anglais. Je ne sais pas vous, mais depuis, ce besoin que j’avais déjà de revenir aux « choses » simples de la vie, aux petits bonheurs du quotidien… a pris encore plus de place.

Passer du temps avec mes proches et mes amis, m’entourer de belles personnes et fuir celles qui me polluent, relativiser, essayer de ne plus me « prendre la tête » avec des bêtises, voir la vie sous un angle différent… tout un programme, parce tout peut vite basculer et le bonheur c’est là, maintenant, tout de suite. Nous n’avons plus de temps à perdre car être heureux n’attend pas demain.

Bref, je ne vais pas m’étaler sur des lignes et des lignes avec ma psychologie de bloggeuse, d’autres le font mieux que moi, mais dans ce billet, j’ai eu envie – et à l’instar de celui dédié à « Nice, en dix plaisirs tout simple » et écrit dans d’autres conditions il y a plusieurs mois – de lister 10 nouveaux petits bonheurs à consommer sans modération sur la Côte d’Azur.

Des petits bonheurs qui ne coûtent rien (ou pas grand-chose), à savourer seul(e) ou à partager avec ceux qui nous sont chers. Le tout, pour finir 2016 sur une note positive et attaquer 2017 avec le sourire.

Du côté de Nice…

1/ Faire un tour au Marché de la Libération à Nice et boire un café au comptoir d’un des petits troquets authentiques situés dans les Halles attenantes. Ambiance garanties !La Côte d'Azur en 10 bonheurs tou simples / Whataboutnice.fr

2/ Prendre ses baskets (et oui encore et toujours) et aller courir – musique sur les oreilles – jusqu’après La Réserve, après Coco Beach et admirer la vue sur le Port et la Promenade des Anglais. Le matin, très tôt, ou le soir quand le soleil se couche, la magie est garantie !

La Côte d'Azur en 10 bonheurs tout simples / Whataboutnice.fr

3/ Aller écouter le chant de la mer au Phare de Nice, au bout de la jetée du Port Lympia. Il ne se visite pas et est automatisé mais en quelques enjambées sportives vous arriverez à ses pieds et assisterez à un très chouette concert maritime. Petit bémol, on évite les jours de tempête… et sans enfants c’est plus prudent !

La Côte d'Azur en 10 bonheurs tout simples / Whataboutnice.fr

4/ Admirer le coucher de soleil à la Pointe de Rauba Capeu à Nice. Toute l’année, à chaque tombée de la nuit, on y recoule de longues heures paisibles face à un paysage unique à la lumière changeante. L’hiver prévoir une petite laine car il y a souvent du vent ! (photo d’illustration à la une).

Ailleurs, sur la Côte d’Azur…

5/ Hiver comme été, aller se balader sur le front de mer au Cros-de-Cagnes – la Promenade de la Plage offre 3,5km de plages de galets – et aller brûler un cierge dans la petite Chapelle Saint-Pierre aux jolis tons ocres.

6/ Toute l’année, partir sillonner le joli sentier Rouvier à Beaulieu-sur-Mer dont le départ s’effectue en face du casino. Une très belle promenade qui longe la mer et vous mène jusqu’au port de Saint-Jean-Cap-Ferrat. La vue sur l’horizon est apaisante, et celle sur la Villa Kerylos originale.

La Côte d'Azur en 10 bonheurs tou simples / Whataboutnice.fr

7/ Se dépayser dans le Jardin Japonais de Monaco, zen à souhait ! Ce surprenant espace vert de 7000m² est une authentique oeuvre d’art. Ponts, cascades, canetons… tous les ingrédients sont réunis pour s’évader et se dépayser quelques instants.

8/ Jouer les princes et les princesses à Monaco, assister à la relève de la garde devant le Palais Princier puis aller se perdre dans les petites ruelles du Rocher jusqu’à l’imposante Cathédrale.

La verrerie de Biot / Whataboutnice.fr

9/ Assister à un joli spectacle de magie à la Verrerie de Biot. Regarder de drôles de messieurs à l’air nonchalant – les souffleurs de verre – transformer des petites boules de feu phosphorescentes en étranges objets plein de petites bulles d’air…

10/ Partir découvrir le quartier du Suquet à Cannes. Loin du bling-bling et des paillettes de la Croisette, le Suquet est l’âme de Cannes avec ses petites ruelles médiévales, son marché de Forville ou encore sa tour carrée où les plus courageux pourront grimper pour admirer le plus beau panorama sur la baie de Cannes.

Et vous, quels sont vos petits bonheurs tout simples sur la Côte d’Azur ?

Anne Lombardo.

Antibes : le Goût Thé, à l’heure du brunch

Pour contrer la grisaille des dimanches d’hiver, un brunch est le moment idéal ! A Antibes, on pousse la porte du Goût Thé, les yeux fermés.

le-gout-the-antibes-whataboutniceLes week-ends, et surtout quand la saison d’hiver commence à prendre ses quartiers et que le ciel est gris, il est toujours très sympa d’aller bruncher. A mi-chemin entre le petit-déjeuner et le déjeuner, le brunch est avant tout synonyme de convivialité, à partager entre amis ou en famille. Dans le vieil Antibes, au numéro 13 de la rue Aubernon, le Goût Thé en est une belle représentation. Dans une ambiance très cosy et cocooning, ce joli petit coffee shop – où les enfants sont les bienvenus – se met à l’heure du brunch les samedis et dimanches, avec deux services (de 10h à 13h et de 13h à 15h). La réservation est donc plus que conseillée !

Sur sa carte, il compte différentes formules à partir de 17€ : brunch sucré, salé, gourmand ou gourmet. J’ai opté pour la première version sucrée. Celle-ci comprend une mini-viennoiserie, une pâtisserie maison, des belles tranches de brioches toastées, des délicieux pancakes « maison », du fromage blanc avec muesli et fruits frais. Le tout est servi avec une boisson chaude au choix (thé, café, chocolat chaud), un verre de jus d’orange pressé et des petits accompagnements sucrés (confiture, miel, sirop d’érable, Nutella). Vous allez vous régaler ! Tout est bon, goûteux et fraîchement préparé. Mention spéciale aux pancakes qui sont dorés et moelleux à souhait. Petite faim s’abstenir ! Un vrai coup de cœur !

Seul bémol. J’ai regretté qu’il n’y ait pas un brunch dédié aux enfants, et proportionnel à leur petit estomac, servi en quantité moindre et à un petit prix. Car même si ma fille est gourmande elle n’a mangé que la moitié de son brunch…

Plus d’infos : Le Goût Thé, 13 rue Aubernon à Antibes 06600. Réservation au 04 92 95 72 15 / Facebook

ut elit. ut Sed consectetur dolor at libero felis amet, porta. sem,