mot-clés Articles incluant les mot-clés "easyjet"

easyjet

Deuxième aéroport de France avec 104 destinations directes et 59 compagnies régulières en 2012, Nice est aussi le point de départ de nombreuses escapades en France et à l’étranger. Parmi elles, Bruxelles, située à moins de deux heures de vol de la cité azuréenne, que j’ai découvert le temps d’un week-end entre amies.

Une fois sur place, impossible de faire l’impasse sur l’imposante Grand-Place, l’Hôtel de ville, le tout-petit-riquiqui Manneken-Pis, les prestigieuses Galeries royales Saint-Hubert, les quartiers tendance de Saint-Gery et Sainte-Catherine, le musée de la BD ou encore celui de Magritte… Bruxelles est une source inépuisable de richesses culturelles mais deux jours ne suffisent pas pour s’imprégner de l’ambiance de chacun de ses endroits.

Aussi, je préfère m’attarder sur ce que j’ai le plus savouré à Bruxelles : ses spécialités gourmandes et culinaires. Car découvrir une ville ou un pays passe aussi par le plaisir des papilles.

Mes coups de cœurs salés ? Le filet Américain, ou « tartare belge », qui se prépare à base de viande hachée de boeuf cru. Egalement, la carbonnade flamande dont on peut facilement dire qu’elle est la cousine de notre bœuf bourguignon. Incontournables aussi les moules-frites cuisinées à toutes les sauces. Mais attention à ne pas les manger n’importe où ! Mieux vaut éviter l’un de ces restaurants attrape-touristes de la Rue des Bouchers. Alors je vous recommande le Pré Salé, une ancienne friterie ouverte en 1968 et reconvertie en un restaurant devenu une institution, situé dans le quartier Sainte-Catherine (PLAN). Ambiance bon enfant garantie.

Mes coups de cœurs sucrés ? Sans aucun doute la gaufre belge à déguster les yeux fermés avec une boule de glace vanille, de la chantilly « maison » et un thé fumant chez Dandoy, biscuiterie familiale créée en 1829, située entre la Grand-Place et la Bourse (PLAN). Celle-ci propose également d’autres spécialités gourmandes : les spéculoos ou le pain à la grecque. Site : www.biscuiteriedandoy.be

Enfin qui dit Belgique, dit aussi chocolat. Des chocolateries, vous en trouverez pléthore dans les rues de la capitale belge. Aux Galeries royales Saint-Hubert, les chocolateries sont toutes à croquer. De véritables sculptures en cacao ornent les vitrines à l’instar de précieux bijoux. Un régal pour les yeux !

Pour prolonger les plaisirs gourmands, Bruxelles met à l’honneur la gastronomie en 2012 avec un évènement baptisé Brusselicious. A l’honneur : les produits et les producteurs, les talents et la créativité, les lieux et les métiers de bouche. Sur les marchés et dans les restos étoilés, au coin des rues et dans les parcs, dans des lieux d’exception et dans les bistrots… gourmandise omniprésente ! Pour en savoir plus www.brusselicious.be

Pratique
– Aller à Bruxelles au départ de Nice ? avec easyJet qui propose 8 vols par semaine www.easyjet.com ou Brussels airlines www.brusselsairlines.com. Depuis l’aéroport de Bruxelles, il est très simple de se rendre en ville : le train (situé au niveau -1 de l’aéroport) Brussels Airport Express part quatre fois par heure de et vers Bruxelles Nord, Bruxelles Centrale et Bruxelles Midi. Il y a également des liaisons directes vers l’Est, l’Ouest et le Sud de la Belgique.

- Où dormir à Bruxelles ? Au B&B Leopold II, 215 Boulevard Leopold II, 1080 Bruxelles, Belgique – 0472 74 67 270472 74 67 27www.leopold2.be. Au choix 3 chambres et 2 appartements dans un style Art Nouveau décorés avec beaucoup de goût, à 10mn du centre de Bruxelles (métro lignes 2 et 6, arrêt Simonis). A trois, l’appartement (un grand lit et un canapé convertible) nous est revenu à 76€ par personne pour deux nuits, petits déjeuners compris (8€/personne/jour). Accueil très chaleureux et sympathique.

Crédit photo : Anne Lombardo

Redécouvrez #WAN

4
A quelques semaines du coup d'envoi des soldes d'été, j’ai eu envie de lister 10 petits bonheurs tout simples à consommer sans modération à Nice...