mot-clés Articles incluant les mot-clés "hôtel"

hôtel

Festival de cannes / Whataboutnice.fr

Au lendemain du clap de fin du 69e Festival de Cannes, retour sur une journée pas comme les autres où, le temps de quelques heures, j’ai été chouchoutée comme une star du 7e Art…

« La vie, c’est un escalier qu’on monte et chaque marche est encore plus passionnante que celle qui est derrière… ». Vendredi 20 mai dernier, nous avons eu – avec le Blog de Cécile Na – l’immense privilège d’être invitées par l’Hôtel Barrière Le Gray d’Albion à Cannes et Les Galeries Lafayette de Nice Masséna à une « Journée de Star » qui allait s’achever par la montée des marches du Festival de Cannes. Une journée que nous attendions avec impatience depuis que nous avions choisi nos tenues, quelques jours plus tôt.

12h00 – Surexcitées et après un court trajet en train depuis Nice, nous arrivons en quelques minutes au Gray d’Albion, hôtel emblématique de la ville, situé rue des Serbes, à deux pas de l’effervescente Croisette. Du haut de son grand siècle et griffé de ses quatre étoiles, l’établissement est synonyme d’art de vivre. En partie rénové durant l’hiver 2015, il se fait l’hôte de 200 chambres et suites mêlant subtilement élégance chaleureuse et modernité. Pour les fins gourmets, son restaurant « Le 38 » décline une cuisine inventive aux accents de Provence et d’Italie, signée Fabrice Gautier. Le Jane’s Bar – où nous dégustons un cocktail champagne divinement pétillant – ainsi que de nombreux salons, salles de réunion complètent l’offre.

festival de cannes / Whataboutnice.fr

12h30  Après avoir déposé nos affaires dans la suite 706 où nous allons être coiffées et maquillées pour la montée des marches, nous nous rendons au restaurant de la plage privée du Gray d’Albion, à quelques pas de l’hôtel, pour une pause bistronomique ensoleillée. Une girafe annonce la couleur : ici, l’exotisme et le dépaysement sont rois dans un tout nouveau décor, aux accents bohème chic, imaginé par la décoratrice Chantal Peyrat.

Festival de cannes / Whataboutnice.fr

festival de cannes / Whataboutnice.fr

13h - Avant de déguster les délicieux plats aux parfums méditerranéens du Chef Maryan Gandon, nous profitons du cadre idyllique avec sable blanc, ponton romantique, mer turquoise et horizon à perte de vue pour prendre la pose, telles des starlettes. Mon look ? Robe babydoll blanche ajourée signée Carven (et prêtée par L’Habibliothèque dont je vous ai parlé ici), sac Metropolis Furla et bijoux Misaki provenant de la collection Cheek to Cheek.
Festival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.fr13h30 - Après de longues minutes à parcourir la carte, j’opte pour une salade composée de homards, d’avocats, de mangues et de tomates sur lit de salade verte. C’est frais et savoureux. Les couleurs autant que les saveurs se mélangent. Pour un lunch c’est parfait ! Le Chef Abdul Kantar, qui opère aux côtés du Chef Gandon, ravira également vos papilles avec une réécriture gourmande des classiques de la cuisine libanaise. Et pour conclure sur une note sucrée, rien de tel que le café gourmand avec ses mini-desserts « maison » pour les papilles des plus gourmands. Comme moi. Estelle, du blog Estelleblogmode, nous rejoint à ce moment-là et nous repartons à l’hôtel pour l’avant-dernière séquence de cette journée pleine d’étoiles dans les yeux.
Festival de cannes / Whataboutnice.fr IMG_489515h30 - Dans la suite qui nous est réservée au 7e étage de l’hôtel, les talentueuses Noella Roussignol (coiffeuse à domicile) et Esther (maquilleuse Belle comme un camion) sont à nos petits soins. Un trait d’eye-liner par-ci, une épingle à cheveux par-là, un coup de pinceau par ici, une mèche attachée par-là, un peu de laque par ici, du rouge à lèvre par-là… pendant plus de 2h30 la transformation s’opère sous leurs mains expertes.
Festival de cannes / Whataboutnice.frFestival de cannes / Whataboutnice.fr18h - Le temps presse ! Nous peaufinons nos tenues, faisons quelques retouches maquillages et enfilons nos escarpins avant de retrouver Charles Richez, le Directeur de l’hôtel, pour immortaliser l’instant.
Festival de cannes / Whataboutnice.fr18h10 - Tickets en mains, et papillons dans le ventre, l’heure est enfin venue de se diriger vers le Palais des festivals pour assister à la projection du film « The Last Face », réalisé par Sean Penn, avec Charlize Theron, Javier Bardem, Adèle Exarchopoulos et Jean Reno. Il y a foule sur la Croisette et nous nous retrouvons aux pieds des fameuses marches tant attendues. Je porte une robe longue bleue klein en crêpe de Chine (Cacharel) et un collier en pierres semi-précieuses (Stella & Dot) également prêtés par L’Habibliothèque. Les escarpins et la pochette sont, quant à eux, signés CosmoParis. Pas le temps de dire ouf, on se lance sur le tapis rouge du Festival de Cannes. Par chance, on croise l’objectif d’Olivier Huitel (En passant par La Riviera) qui immortalise ce moment rare et précieux entre amies… La suite ?

« Emporté(e)s par la foule qui nous traîne /
Et nous entraîne […]
Et nous laisse tou(tes) les deux épanoui(e)s, énivré(e)s et heureu(ses) ».

Festival de cannes / Whataboutnice.fr / EnpassantparlaRivieria / Olivier HuitelUn grand merci à Séverine Delaitre (Galeries Lafayette Nice Masséna), Charles Richez, Fabienne Buttelli et Virginie Lotte (Hôtel Barrière Le Gray d’Albion) qui ont rendu cette journée au Festival de Cannes inoubliable.

Festival de cannes / Whataboutnice.fr

Anne Lombardo.

par -
0

Avec son imposante façade de 85 ans, il ne passe pas inaperçu. Je vous propose aujourd’hui de découvrir un des joyaux de Nice : le Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée.

Parmi les lieux mythiques qui ont façonné l’histoire de Nice, le Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée, sur la Promenade des Anglais, en fait partie. Avec son imposante façade blanche Art Déco des années 30, et classée au titre des monuments historiques, l’hôtel de luxe ne passe pas inaperçu.

Du haut de ses 5 étoiles, l’établissement compte 187 chambres dont 9 incroyables suites avec vue sur la mer et la ville. Après la rénovation des chambres côté mer en 2013, les chambres côté ville viennent tout juste d’être relookées, soit près de 102 chambres et quelques suites. Aux commandes de ce renouveau, l’architecte d’intérieur chilien : Jaime Beriestain.

Deluxe king room / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Deluxe king room / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Deluxe Queen / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Deluxe Queen / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian

L’âme du Palais de la Méditerranée se retrouve alors dans les détails élégants de cette décoration lumineuse. Le design aux lignes épurées invite à la sérénité offrant une véritable parenthèse hors du temps. Bois aux reflets profonds, cuir grainé, lin vaporeux… les matières nobles se marient avec caractère avec les couleurs pastel et offre une atmosphère cocooning, une nouvelle vision du luxe résolument dans l’ère du temps.

Panoramic Suite 1 / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Panoramic Suite 1 / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Penthouse Suite Bathroom / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Penthouse Suite Bathroom / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian

Gris perlé, beige poudré, quelques touches de vert et bleu gris, c’est une signature intemporelle qui laisse place à l’espace et à la douce lumière azuréenne. Un design aux inspirations contemporaines qui se retrouve également en quelques touches alliant simplicité, luxe et confort. Les larges baies vitrées s’ouvrent alors sur un balcon privatif et offrent ainsi une vue imprenable sur les collines niçoises. Les photos parlent d’elles-même…

Penthouse Suite Terrace / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Penthouse Suite Terrace / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Seaview Suite 1 / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian
Seaview Suite 1 / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Jérome Kélagopian

L’hôtel offre également une magnifique piscine intérieure extérieure au 3e étage (ouverte aux clients seulement) et une terrasse surplombant la mer. Imaginez-vous plutôt : vous êtes au-dessus de la mer, précisément au-dessus de la Promenade des Anglais… et entre vous, une légendaire façade forte d’histoire. Assurément un des plus beaux endroits de Nice pour un dîner magique ou un afterwork. Car l’hôtel compte en plus un restaurant « Le 3e » – qui propose une cuisine de bistrot chic d’inspirations méditerranéennes hautes en couleurs et en saveurs – et un bar lounge avec une belle sélection de cocktails et tapas. A faire absolument !

Terrace and out door swimming pool / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Hugues Lagarde
Terrace and out door swimming pool / Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Hugues Lagarde

[ACTU] : Soirée Rose & Rosé le 15 août 2015 dans une ambiance musicale live ! 70€ par personne avec dîner buffet (hors boisson) / 32€ par enfant jusqu’à 12 ans. Informations et réservations au 04 92 14 77 19 ou sur troisieme.nice@hyatt.com

Plus d’infos : Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée, 13 Promenade des Anglais, Nice (06000). Tél. 04 93 27 12 34 / nice.regency@hyatt.com / Site internet  / Facebook

Crédit photo (à la une) : Hyatt Regency Nice Palais de la Méditerranée © Wilfried Hamel-Raison

Dans le cadre d’un partenariat avec HotelHotel.com*, pour le programme Ambassadeur, j’ai eu l’opportunité de découvrir, le temps d’une nuit, l’hôtel Belles Rives, à Juan-les-Pins.

belles-rives-juan-les-pins

Situé à fleur d’eau, sur la mythique route du Cap d’Antibes, cet établissement m’a totalement séduite car, ce n’est pas qu’un hôtel justement. Séjourner aux Belles Rives, c’est un peu comme entrer dans l’histoire. Du haut de ses cinq étoiles, il nous invite en effet dans l’antre d’amour de Scott et Zelda Fitzgerald. C’est ici-même, en 1925, que le couple mythique élit en effet domicile. Celle qui s’appelait alors la Villa Saint-Louis, allait ensuite devenir l’Hôtel Belles Rives et toute une légende, avec l’arrivée des Américains, du Jazz et des artistes à Juan-les-Pins.

belles-rives-juan-les-pins2

belles-rives-juan-les-pins1

Ce court séjour s’est ainsi déroulé des étoiles plein les yeux. De mon arrivée jusqu’à mon départ, tout a été on ne peut plus parfait et soigné. Il faut dire qu’avec son style Art Déco, le Belles Rives en impose. De l’élégance il en est question mais pas seulement. Une touche de folie – rappelant les années folles – se mêle à souhait au faste azuréen. Juste ce qu’il faut pour en faire un hôtel d’une grande élégance. Et juste ce qu’il faut pour se sentir ailleurs, dans un autre monde, avec de belles énergies. Idéal pour se ressourcer.

belles-rives-juan-les-pins15

belles-rives-juan-les-pins17

Ma chambre (catégorie Deluxe), décorée également dans un style Art déco, offrait de nombreux équipements comme un écran plat, un minibar, un coffre-fort, une connexion wifi, ou encore, côté salle de bain, une grande baignoire, des peignoirs, des pantoufles, sans oublier des produits d’accueil de la marque Penhaligon’s.

belles-rives-juan-les-pins12

belles-rives-juan-les-pins13

Mais, n’oublions pas le principal. Cette chambre-là offrait une vue sur la mer à couper le souffle, avec en toile de fond les îles de Lérins… impossible de ne pas se laisser emporter et de ne pas succomber aux charmes des lieux. D’autant que par temps calme, comme ce fut le cas, c’est au chant des vagues que je me suis laissée bercer, du soir au matin.

belles-rives-juan-les-pins9belles-rives-juan-les-pins4belles-rives-juan-les-pins5

Souhaitant profiter de la quiétude des lieux jusqu’au dernier moment, je me suis accordée ce petit luxe de commander mon petit-déjeuner en chambre. Servi au plateau, à l’heure exacte que j’avais souhaitée, il fût gargantuesque et juste délicieux. Thé fumant, viennoiseries croustillantes, cookies, pain frais, confitures… mention spéciale pour la compote de pommes et la salade de fruits (avec des framboises). Un régal pour les yeux et pour les papilles. Le tout était présenté dans de la vaisselle aux couleurs du Belles Rives… une touche parfaite pour finir ce séjour so Gatsby, so magnifique !

belles-rives-juan-les-pins7belles-rives-juan-les-pins8belles-rives-juan-les-pins6

*HotelHotel.com est à la fois un guide et un comparateur d’hôtels en ligne, partout dans le monde. Une fois que vous avez choisi une destination et un établissement, le portail interroge les différents sites marchands pour vous proposer un séjour au plus petit prix ! What else !?

Plus d’infos : Hôtel Belles Rives – 33, bd Edouard Baudoin – 06160 Juan-les-Pins – Cap d’Antibes – Tél.: +33 4 93 61 02 79 / Site internet

Découverte à l’occasion de la 1ere soirée « blogueuses » organisée par Le Negresco – en compagnie de Capucine (Travel me Happy), Cécile (le Blog de Cécile Na), Céline (Journal d’une niçoise) et Eve (My Nice City) – la brasserie La Rotonde est un véritable coup de cœur. A savourer à deux ou entre amis, pour le plaisir des yeux et des papilles.

negresco-blogueuse-nice
Avant le dîner à La Rotonde, blind test au Bar Le Relais : 4 cocktails à déguster et une multitude d’ingrédients à trouver ! De gauche à droite : Salomé (attachée de presse), Capucine (Travel me Happy), Céline (Journal d’une niçoise), Hélène (/ Responsable Presse & Ventes), Moi, Eve (My Nice City) et Cécile (Le Blog de Cécile Na)

Non, vous ne rêvez pas ! C’est dans le cadre unique d’un véritable carrousel du 18e siècle, avec chevaux de bois aux couleurs acidulées et automates, que vous plonge La Rotonde. Digne d’un décor de film à la Tim Burton qui ravira les petits comme les grands, la brasserie du mythique hôtel 5*  est une étape incontournable pour les gourmands et les fins palais.

Fraicheur d’avocat et crevettes roses aux agrumes, Raviole ouverte de poissons, tombée de tétragone ou encore Cube craquant tout chocolat… La Rotonde signe une cuisine de bistrot savoureuse et très raffinée… et délicieusement présentée. Logique, puisque le tout est orchestré par Jean Denis Rieubland, qui n’est autre que le chef aux 2 Etoiles du Chantecler, le restaurant gastronomique du Negresco. La Rotonde propose également une terrasse ouverte sur la Promenade des Anglais, idéal pour un déjeuner sous le soleil de Nice exactement.

befunky_artwork.jpg

Plus d’infos : La Rotonde est situé au 37, Promenade des Anglais à Nice. La Brasserie est ouverte de 7h à 22h en basse saison (hors fêtes de fin d’année), de 7h à 23h30 en saison estivale. Menu à partir de 39€ / Menu enfant (- de 12 ans) à 20€. Renseignements et réservations au + 33 (0)4 93 16 64 00, par mail rotonde@lenegresco.com ou directement sur le site internet www.lenegresco.com

Le temps d’une soirée, l’Hôtel Ellington **** à Nice, se fera l’hôte d’un défilé de mode haut en couleurs, et ce, pour la bonne cause.

Pour la 3e année consécutive, le très bel Hôtel Ellington **** à Nice, se fait l’hôte d’un défilé de mode pour la bonne cause. En effet, ce défilé – initié par des étudiants en DUT Techniques de Commercialisation à l’Université de Nice – vise à récolter des fonds au profit de l’association Les Blouses Roses. Depuis 70 ans, cette association se donne pour mission de distraire et d’apporter un peu de gaieté aux personnes malades – de tous les âges – en œuvrant au travers d’activités ludiques et créatives.

Neal Maupay - OGC Nice - Parrain de la soirée Tous en rose pour la bonne cause - Hôtel Ellington NiceC’est donc dans le cadre très jazzy chic de l’hôtel 4 étoiles que se déroulera le défilé, suivi d’une soirée live au Duke Bar & Lounge. Un défilé aux accents locaux puisque ce sont des boutiques de Nice et Monaco qui assureront le show en présentant des pièces de leur nouvelle collection : Make Up Forever, Euphorie, La Fabric, l’Atelier du Créateur, Kentucky, Hype, Per Lei, Un temps d’Avril, L’Homme Garibaldi ou encore l’Atelier 22. Et à soirée exceptionnelle, parrain exceptionnel : Neal Maupay (ci-contre), l’étoile montante du football à l’OGC Nice qui n’a pas hésité une seule seconde…
Et vous ?

Plus d’infos : « Tous en rose pour la même cause », le vendredi 6 février à l’Hôtel Ellington, 25 boulevard Dubouchage, 06000 Nice. Entrée à partir de 19h, 13€ incluant une coupe de Champagne. Le défilé sera suivi d’une soirée live au Duke Bar & Lounge où les clients pourront bénéficier de tarifs préférentiels. Réservation vivement conseillée au +33 (0)4 92 47 79 79 / www.ellington-nice.com

par -
0

On en présente plus Le Negresco. Du haut de son grand siècle, il domine et veille sur la Promenade des Anglais depuis 1913, affichant fièrement sa coupole rose, estampillée de touches de vert clair… et de vert il en est question, puisque l’hôtel a récemment obtenu la certification Ecolabel.

Le Negresco © Whataboutnice.fr - 2014Le Negresco  a officiellement ouvert ses portes le 8 janvier 1913 sous l’impulsion d’un certain Henri Negrescu, soucieux d’accueillir les nobles et les souverains qui venaient passer l’hiver sur la Côte. Plus qu’un hôtel  5 étoiles, cet établissement hors du commun reste aujourd’hui le symbole de Nice et plus largement celui de la Côte d’Azur. Mariant l’ancien au contemporain, l’établissement compte 96 chambres et 21 suites, aménagées et personnalisées avec d’exceptionnels meubles d’époque. Du style Louis XIII à l’art moderne, cinq siècles d’histoire y sont représentés.

Se mettre au vert

Depuis le mois d’avril, Le Negresco est le premier hôtel 5* de la Côte d’Azur certifié Ecolabel européen. Ce label exige d’importants efforts  en matière de consommations d’énergie, d’eau, de gestion des déchets…
C’est dans ce contexte que l’établissement a procédé, par exemple, au changement de l’ensemble de son système d’éclairage avec le remplacement de 5 800 ampoules par des ampoules à basse consommation, pour un gain de 80 000 euros par an de consommation d’électricité. Un palace oui, mais écolo !

Cet établissement hors du commun, je vous invite à le découvrir en 20 photos sur la page facebook de Whataboutnice, par ici

Plus d’infos : Le Negresco est situé au 37, Promenade des Anglais, 06000 Nice. Tel: +33 (0)4 9316 6400 / info@lenegresco.com / www.lenegresco.com

par -
0

Les hôtels Le Méridien du monde entier ont récemment dévoilé leur nouveau petit-déjeuner…et celui de Nice aussi.

Sans titre-3
Du simple café/croissant pris au comptoir du troquet du coin aux brunchs interminables des restaurants… à Nice, les adresses pour prendre un petit-déjeuner ne manquent pas. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le nouveau Petit-déjeuner Signature récemment dévoilé par l’hôtel Le Méridien, situé sur la Promenade des Anglais, juste à côté du Théâtre de Verdure.

© Olivier Ogeron / realisL’établissement présente ainsi une sélection savoureuse des recettes classiques revisitées avec une touche locale par le Chef Exécutif Eric Brujan (ci-contre), à la tête des cuisines du Méridien Nice depuis juin 2013, après avoir lancé avec succès le steak house « Ma chère et tendre » du Méridien Etoile à Paris.

Au menu de ce repas de roi : l’omelette au crabe et au poivron, l’œuf poché saumon fumé sauce hollandaise, la gaufre bruxelloise et son aspic de fruits rouges, et la brioche façon pain perdu et sa compotée de fruits… sans oublier une sélection de cafés, des créations originales proposées par la barista en personne. Petits appétits s’abstenir ! Côté prix, comptez 15€ le plat… servi avec le sourire et juste face à la mer, sous le soleil de Nice exactement.

Plus d’infos : le Petit-déjeuner Signature est proposé tous les jours de 7h à 10h30 au Colonial Café de l’hôtel Le Méridien (1er étage), 1 Promenade des Anglais à Nice. Tél.04 97 03 40 36 / lecolonialcafe.nice@lemeridien.com / www.facebook.com/lemeridien

Redécouvrez #WAN

2
Le vintage, aujourd'hui, se déguste à toutes les sauces ! Voici une petite compilation des adresses les plus "vintage" à Nice.