mot-clés Articles incluant les mot-clés "musique"

musique

La chanteuse Luce. © Paul Rousteau

Aldebert - Salle Juliette Gréco (3)Luce ? Son nom vous dit certainement quelque chose ! Après sa victoire dans une célèbre émission de télé-crochet, Luce travaille sur un premier album, patchwork de collaborations diverses (Philippe Katherine, Orelsan, Mathieu Boogaerts…). Avec Mathieu Boogaerts, le courant passe si bien, que ces deux-là décident de faire de nouveau équipe pour la complète écriture cette fois, du second album de la jolie rousse. « Sa voix, sa personnalité… cette fille, j’y crois à 100% » n’hésite pas à lancer l’auteur-compositeur-interprète français, chouchou des demoiselles de la scène française (Vanessa Paradis, Camélia Jordana…).

Chaud, 2ème album brodé à la veillée des émotions par cette dentellière des sentiments, retrouve Luce comme on ne la supposait pas. Tout comme le pinson de Prévert, elle y est gaie quand elle est gaie, souvent mélancolique, parfois effrontée. Si ça lui chante. Pour défendre ce nouvel opus, le duo est en tournée en France, elle à la voix, lui à la guitare. Un projet frais, pétillant, un peu barré, rondement bien écrit et arrangé…

Aussi, et dans le cadre de la programmation culturelle de l’Association Forum Jacques Prévert de Carros, les deux artistes vous donnent rendez-vous pour un concert unique le vendredi 27 mars 2015 à 20h30 à la Salle Juliette Gréco.

A gagner : 2 places pour le concert de Luce

Pour vous permettre de découvrir ce nouvel album et ces deux artistes, je vous propose de gagner 2 places pour le concert de vendredi. Pour participer, c’est très simple. Comme d’habitude, vous devez liker ma page (Whataboutnice.fr), la page de l’Association Forum Jacques Prévert (par ici), puis, dans commentaire, sous cet article, de me laisser un petit message… sur le pourquoi du comment ces billets sont pour vous ! Vous avez jusqu’à jeudi 26 mars 18h pour participer. Puis, je tirerai au sort un gagnant via Random. A vous de jouer !

Plus d’infos : Luce accompagnée de Mathieu Boogaerts, ça se passe ce vendredi 27 mars, à 20h30, Salle Juliette Gréco située Bd de la Colle Belle à Carros (06510).Tarifs : 15€ (plein) / 12€ (réduit) / 10€ (Tarif réduit +). Billetterie via www.forumcarros.com

Crédit photo (une) : La chanteuse Luce. © Paul Rousteau

par -
0

DSC_7627Qui a dit que la musique classique était réservée à une élite ? Du 31 octobre au 2 novembre prochain, le festival « C’est pas classique » revient pour une 10e édition, avec un même objectif que les années précédentes : faire découvrir et rendre accessible la musique classique au plus grand nombre. Pendant trois jours au Palais Acropolis de Nice, ce rendez-vous musical prestigieux invite tout un chacun à assister gratuitement à un récital de pianos, un concert philharmonique ou encore participer à des ateliers interactifs et même devenir, l’espace d’un instant, une diva ou un ténor. Les enfants non plus ne sont pas en reste puisque de nombreux spectacles et activités leur sont dédiés. Au total, plus de 500 artistes, musiciens, chanteurs issus des conservatoires et écoles de musique du département et de célèbres noms de la musique classique se produiront sur les différentes scènes de l’Acropolis.

Un 10e anniversaire sur tous les airs

ReduitNemanjaRADULOVIK by Bayram Tarakci 1Pour célébrer son 10e anniversaire, le festival accueille même un parrain de renom, le pianiste et compositeur Jean-François Zygel. Autour des deux grands ensembles soutenus par le Conseil général – l’Orchestre philharmonique de Nice et l’Orchestre régional de Cannes -, de grands interprètes feront l’honneur de leur présence. Parmi les têtes d’affiche Wax Tailor and the Phonovisions Symphonic Orchestra, les virtuoses du violon Julian Rachlin et Nemanja Radulovic (ci-contre). Le festival « C’est pas classique » est organisé par le Conseil général  des Alpes-Maritimes. Depuis sa création, il a attiré plus de 450 000 spectateurs.

Plus d’infos : le festival « C’est pas classique » se déroule du 31 octobre au 2 novembre 2014 au Palais Acropolis à Nice. Ouverture des portes à 19 heures le 31 Octobre et à 13h30 les Samedi 1er novembre et dimanche 2 novembre. Entrée gratuite. Toute la programmation du festival ici et au numéro vert 0 800 740 656.

Aujourd’hui, je vous offre une parenthèse musicale qui vous emmène de Nice au Venezuela, sur fond de funk, soul et RnB.

Sans titre-2L’un (Niktone) est musicien, producteur et interprète vocal à Nice. L’autre (Denniz) est guitariste, interprète et compositeur de Maracaibo au Venezuela. De leur rencontre via la plateforme SoundCloud est née une véritable amitié et un duo : Denniz & Niktone. « La première fois que j’ai entendu chanter Denniz, j’ai eu un véritable coup de coeur. Il a un talent incroyable et une voix hors du commun », explique Niktone, compositeur et interprète depuis presque 25 ans.

Malgré le décalage horaire et la barrière de la langue, les deux musiciens passent alors de longues heures à échanger et la chanson « Sorry » voit le jour, marquant ainsi le début d’une belle aventure. Onze morceaux sont ensuite écrits, enregistrés et produits sur un premier album « Brothers » aux influences R & B, Soul, Funk, Hip Hop. Réalisé entre le Venezuela – où Denniz écrit, chante et enregistre les voix – et la France – où Niktone compose, mixe et masterise chacun des morceaux – ce premier album concrétise et scelle une belle histoire d’amitié entre ces deux frères de cœur que seule la distance sépare.

« Nous ne nous sommes pas rencontrés encore », confie Niktone, « mais nous passons tous les jours des heures à discuter, à parler de musique, de nos familles, de nos rêves… comme celui de se rencontrer en vrai et qui, s’il se concrétisait, permettrait de tourner un premier clip et pourquoi pas, de monter sur scène ! ».

L’excellent album Brothers est disponible – entre 7,99€ et 9,99€ – sur toutes les plateformes de téléchargements. Un aperçu par ici :)

Cinq albums à gagner !

Pour vous permettre de découvrir ce duo, je vous propose de gagner 5 albums ! Pour participer c’est très simple. Après avoir « likés » les pages Facebook de Denniz & Niktone et de Whataboutnice.fr, je vous propose d’écrire, dans un commentaire ci-dessous, pourquoi  vous souhaiter gagner ! Vous pouvez tenter votre chance jusqu’au vendredi 31 octobre 18h. Une seule participation par personne est autorisée. A la fin du concours, je tirerai au sort un gagnant via Random.

par -
0

Si vous avez des envies de sorties survoltées, j’ai ce qu’il vous faut ! Samedi 19 juillet, « ça part en live » revient pour une 4e édition très pop, très rock’n roll. Deux groupes, deux chanteuses, deux scènes… Organisé par le Conseil des Jeunes de Cagnes-sur-Mer depuis 2011, cette soirée voit s’affronter deux groupes – cette année les talentueux Happy Hour et Coldtrain – avec, à leur tête, deux chanteuses pleines de pep’s et de charme. Le tout sur un répertoire rock et musclé comme Muse, Police, Deep Purple, Led Zepplin, Toto, Phil Collins, AC/DC ou encore Metalica. Rendez-vous est donné sur le bord de mer (à côté du CLJ), de 21h à minuit. En plus, c’est gratuit, alors on ne s’en prive pas.

Plus d’infos : www.cagnessurmer.fr

par -
1

Le son va monter d’un cran à Nice ! Depuis le 5 mars, Les inRocKs lab et Sosh sont de retour sur les routes à la rencontre de la nouvelle scène musicale française avec la tournée des open-mics (auditions ouvertes au public). Le jeudi 27 mars, la tournée fera une escale à Nice et les meilleurs espoirs de la ville joueront au Théâtre Lino Ventura : ALPES, BENJAMIN, FINCHER TAPENGA, MONOPHONIC INTERZONE, CLARCEN et NINETY’S STORY (Un aperçu par ici ). Chaque artiste disposera de 20 minutes sur scène pour séduire le public et surtout le jury afin de se qualifier pour l’étape suivante : le festival des lauréats à la Gaîté lyrique du 29 au 31 mai 2014.

Infos pratiques : Tournée des open-mics, le jeudi 27 mars à 19h30 au Théâtre Lino Ventura – 168 boulevard de l’Ariane à Nice. La soirée est sur invitation à retirer gratuitement sur Digitick ICI. Plus d’infos sur lesinrockslab.com

Et pour tenter de gagner des compilations inRocKs lab : c’est par ici

Crédit photo à la une © Gaëtan Ducroq

Aujourd’hui, éloignons-nous un peu de Nice… direction Fréjus, dans le Var, à 45 minutes de la cité azuréenne. Ville d’Art et d’Histoire, Fréjus dévoile un patrimoine antique et romain exceptionnel à l’instar de ses arènes qui viennent tout juste de rouvrir leurs portes après six ans de fermeture, dont trois ans pour travaux de réhabilitation.

« Classé monument historique, les arènes ont aujourd’hui retrouvé leur vocation initiale, celle d’accueillir des spectacles et des concerts », explique Michel Van Beneden, Directeur adjoint de l’Office de Tourisme de Fréjus et Directeur des arènes. « Même si cette restauration n’est pas du goût de tous car nous avons utilisé des matériaux modernes comme le béton, l’amphithéâtre romain a été rénové selon la stricte Charte de Venise et est aujourd’hui parfaitement protégé et sécurisé pour les années et les générations à venir », souligne t-il.

Ainsi, c’est Yannick Noah qui a ouvert la saison 2012 (le 3 juillet), suivi de Kev Adams (20 juillet) et Julien Clerc (le 21 juillet). Rendez-vous est maintenant donné en août avec les concerts de Bénabar (le 4), Roberto Alagna (le 7) et de la troupe de RFM Party 80 (le 9)… pour lesquels il reste des places !

Infos pratiques : Office de Tourisme de Fréjus, 04 94 51 83 8304 94 51 83 83 et sur www.frejus.fr. Réservations des billets de spectacles auprès des distributeurs classiques (Fnac.com, Ticketnet.fr, Office de tourisme…). A noter, les arènes se visitent également.

Les autres monuments à voir aussi à Fréjus : la Cathédrale, le Baptistère et le Cloître au centre de la ville, l’aqueduc, la chapelle Cocteau, l’ancien port romain (Lanterne d’Auguste), la Porte des Gaules, la Porte d’Orée, les remparts romains… plus d’infos auprès de l’Office de Tourisme.

Pour se rendre à Fréjus


Cliquez ici pour préparer votre itinéraire

Avec l’été, revient son lot de festivals tous aussi attrayants les uns que les autres. Après l’incontournable Festival de Jazz qui voit défiler les plus grandes pointures musicales, mon coup de cœur revient à Prom’ Party dont le coup d’envoi sera donné samedi 14 juillet 2012, jour de la Fête Nationale.

Créées il y a quatre ans dans le cadre de la mission d’animation de l’Office du Tourisme de Nice, cet évènement propose une série de concerts répartis sur sept scènes mobiles, le long de la Promenade des Anglais, rendue piétonne pour l’occasion.

De 21h30 à 23h30, les scènes s’animeront, du jardin Albert 1er à l’Hôtel Negresco, dans une grande diversité musicale (pop, rock, musique du monde, latino, variétés…) qu’il s’agisse d’artistes locaux ou de renommée internationale. En plus, c’est gratuit, alors on n’hésite pas une seconde !

Infos pratiques : Prom’ Party, évènement gratuit proposé le 14 juillet puis 1er, 11, 15 et 25 août. A noter, les 14 juillet et 15 août s’ajoute à la programmation musicale, un feu d’artifice tiré sur la baie des Anges à 22h. Programme complet sur www.nicetourisme.com / T : +33 (0)892 707 407 (0,34€ ttc/min) / Email : info@otcnice.com

Crédit photo : affiche réalisé par l’Office du Tourisme et des Congrès de Nice

Redécouvrez #WAN

0
Avis aux fashionistas ! Depuis le 18 décembre, Les Galeries Lafayette de Nice compte six nouvelles marques… de luxe.