mot-clés Articles incluant les mot-clés "nice"

nice

par -
0

D’avril à octobre, la fréquentation touristique sur la Côte d’Azur devrait  faire un bond de 3% par rapport  l’an passé à la même période… et les professionnels du tourisme en sont ravis !

Alors que les vacances d’été touchent à leur fin, l’heure est déjà au bilan pour les professionnels du tourisme… qui affichent cette année un grand sourire ! En effet, selon le Comité Régional du Tourisme Riviera Côte d’Azur, 83% d’entre eux qualifient la fréquentation « d’assez bonne à très bonne » pour juillet et 87% pour août, qui reste le mois de pointe estivale et annuelle. Sur le littoral, ce sont 85% des professionnels qui se déclarent satisfaits, contre 66% l’an passé. En montagne, le bilan progresse aussi avec un taux de satisfaction moyen de 66%, contre 47% l’an passé.

Grand succès pour l’hôtellerie

L’hôtellerie est le mode d’hébergement qui connaît le plus grand succès cet été, avec une occupation moyenne de 76% en juin, 83% en juillet et proche des 90% en août. C’est en particulier l’hôtellerie urbaine qui est plébiscitée, soit une occupation en hausse de 2% en juin et de 6% en juillet. A noter que l’hôtellerie de luxe tire particulièrement bien son épingle du jeu avec un taux d’occupation de 83% pour les hôtels 4 et 5 étoiles en juillet et de 90% en août.

Le retour des italiens

Alors que la présence des Russes et de celle des Japonais est en baisse, inversement, celle des Italiens est en hausse de 10%, en raison, notamment, de l’arrivée de la nouvelle offre ferroviaire Thello entre l’Italie du Nord et la Côte d’Azur.

Cet été, le renforcement de la demande asiatique a été manifeste, avec une forte croissance des marchés de la zone Pacifique hors Japon, et notamment des Chinois qui augmentent de près de 50%. La Chine devrait se hisser cette année au 13ème rang des marchés étrangers de la Côte d’Azur avec plus de 120 000 séjours, quasiment au niveau des Moyen Orientaux, dont la présence progresse encore cet été de 10%, comme la clientèle australienne et indienne.

Un niveau de dépenses élevé

Le rebond observé en 2014 se poursuit cette année. Sur le début de la saison estivale, la dépense moyenne des visiteurs venant par avion a gagné 11%. Cette évolution positive s’explique en partie par le poids croissant des clientèles de longue distance, dont le niveau qualitatif est plus élevé. Les Chinois dépensent ainsi, en moyenne, 171€ par jour sur la Côte d’Azur, les Américains 130€ et les Australiens 120€ (contre 60€ pour les Français).

Pendant l’été, occuper ses enfants n’est jamais une mince affaire et il faut parfois redoubler d’imagination pour remplir les (longues) semaines qui les/nous séparent de la rentrée scolaire. Déjà, il y a la plage mais à part la plage que faire ? J’ai cherché, fouillé, fouiné, testé… et je vous ai préparé une petite sélection d’idées de sorties à faire en famille. Tour d’horizon…

NICE ET ALENTOURS

Jouer les costauds au Musée national du Sport à Nice (Gratuit pour les -18 ans)
Le Musée national du Sport vous propose un voyage haletant autour de quatre grands défis – le défi sur soi, le défi d’homme à homme, le défi collectif, le défi au-delà des limites – à travers ses objets retraçant les grandes heures du sport. Et pour les enfants à partir de 7 ans, des visites et ateliers pédagogiques sont au programme. Renseignements : www.museedusport.fr

Partir pour une chasse aux trésors à Nice
Venez découvrir l’histoire de Nice à travers une chasse au trésor amusante et instructive pour petits et grands. Vous vivrez les aventures du pirate Morgan Le Noir, vous découvrirez les joyaux extraordinaires de la ville baroque, des endroits étonnants – inconnus même de certains niçois – ainsi que des anecdotes au sujet de personnages célèbres, natifs ou ayant résidé dans la cité. Pensez à prévoir des chaussures confortables ! Renseignements : www.chasse-tresor.fr

bois des lutins - whataboutnice 2015Jouer aux petits-chevaux à Cagnes-sur-Mer (Gratuit pour les -18 ans)
Du 11 juillet au 2 septembre, l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer passe à l’heure d’été ! Challenges sportifs de haut niveau, spectacles, animations, feux d’artifice, balades en poneys… les enfants sont rois ! Renseignements : www.hippodrome-cotedazur.com

Jouer les lutins à Villeneuve-Loubet
Grimper dans les arbres, prendre des tyrolienne, dévaler des toboggans, jouer les hamsters dans des donuts géants… voilà ce qui vous attend au Bois des Lutins (photo ci-contre). Inutile d’être un enfant pour s’amuser ! De 7 à 77 ans c’est l’occasion de rire et de jouer en famille. Bon point : sous les arbres une fraicheur qui fait du bien… et des hamacs pour se reposer. Renseignements : www.leboisdeslutins.com

ARRIERE-PAYS NICOIS

Se balader à toute vapeur avec le Train des Pignes à Puget-Théniers
Découvrir les merveilles du haut-pays niçois et provençal à bord d’une locomotive à vapeur de 1925, classée monument historique… c’est magique ! En famille, pique-nique dans le sac à dos, on part de Puget-Théniers et c’est parti pour un voyage authentique direction Annot. Prochain départ du Train des Pignes le dimanche 11 juillet à 10h55. Renseignements : www.traindespignes.fr

Aller observer les Bisons à Thorenc
Voir des bisons c’est déjà incroyable à l’âge adulte, alors pour des enfants – même en bas âge – c’est simplement magique ! Cet été, je vous invite à découvrir la Réserve biologique des Mont d’Azur à Thorence, à une heure de Nice. Le temps d’un safari en calèche, vous découvrirez des animaux sauvages et « Cro mignons » comme les « bambis » avec leur maman. Renseignements : www.haut-thorenc.com

Se plonger dans l’époque médiévale à Cabris (Gratuit)
Retour vers le passé avec les « Légendes en Siagne » à Cabris les samedi 11 et dimanche 12 juillet prochain. Au programme : initiation à différentes techniques d’artisanat médiéval, marché médiéval, cracheurs de feu, troubadours, chevaliers, banquets festifs… Renseignements : 06 64 03 98 36

Voir les marionnettes de Tourrette-Levens prendre vie (Gratuit)
Une exposition féérique à ne pas manquer à Tourrette-Levens : Marionnettes Circus. Tous les jours, de 14h à 19h, et jusqu’au 13 septembre 2015, grâce au talent du marionnettiste Loïc Bettini, les marionnettes prennent vie et « font leur cirque ». Un spectacle plein de magie et de poésie pour les petits et les grands ! Renseignements : www.tourrette-levens.org

MONACO

1435761497Admirer les feux d’artifices à Monaco (Gratuit)
A tout âge, la tête en l’air, admirer des feux d’artifices c’est très Waouuuuuh. Le concours international de feux d’artifice pyromélodiques de Monaco c’est quatre dates cet été – le 3 et 18 juillet et le 1er et 8 août – pour quatre pays qui s’affrontent en couleurs et en musique. Il est possible de profiter pleinement de ces spectacles exceptionnels et de bénéficier de la sonorisation depuis l’Avenue d’Ostende ou sur le Quai Albert Ier. A voir absolument ! Renseignements : www.monaco-feuxdartifice.mc

Participer au Carnaval d’été de Monaco (Gratuit)
Je vous conseille vivement d’emmener vos enfants voir U Sciaratu, le chouette carnaval d’été du Rocher à Monaco, le 24 juillet prochain ! Il s’agit de la 5e édition, cette année sur le thème du Western. Au programme : défilés de chars, parades, déambulations de rue, troupes musicales, animations et bien plus encore… de la Place du Palais aux ruelles de Monaco-Ville. Renseignements sur www.mairie.mc

Et vous, quelles sont vos sorties préférées cet été avec vos chers petits diables ?

Crédit photo (à la une) : le Carnaval de Monaco, 2012 © Mairie de Monaco

par -
0

Rappelez-vous ! Il y a quelques temps sur le blog je vous parlais du Mac Mahon (mon QG). Situé à la lisière du Vieux-Nice, juste à côté de la Place Masséna, l’établissement s’appelle désormais Mr. Caramel. Non, il n’y a pas eu de changement de propriétaire ! C’est Franck Caramel – propriétaire des lieux – qui a choisi de changé de nom car le Mac Mahon était plus assimilé à un pub qu’à un bar à vin et un restaurant. Aussi, la formule a quelque peu changé mais la qualité reste la même. Parole de bloggeuse niçoise amoureuse des bonnes petites tables !

Mr. Caramel propose désormais une cuisine de bistrot avec, pour spécialités, des bons burgers à la française baptisés Mr. Poulet, Mr. Mozza, Mr. Vitello ou encore Mr. Big Caramel… et ces derniers peuvent même se déguster en version mini pour un trio d’enfer à l’apéritif.

L’établissement reste aussi le spécialiste des bons vins et offre une belle cave déclinée en rouge, rosé, blanc… et même en bio ! Les grands classiques restent également à la carte comme ma tant adorée Pizza blanche à l’huile de truffe qui reste un régal. Bref un endroit absolument idéal pour des soirées entre amies, en famille et même en amoureux. Et le personnel – toujours aussi sympathique – reste aux petits soins et le sourire est garanti.

Mr-caramel-nice-restaurant

Plus d’infos : le restaurant Mr. Caramel est et reste situé au 50 Bd Jean Jaurés, 06300 Nice. Tél. 09 53 16 95 97. Ouvert tous les jours de 12h à 22h30 / Facebook. Prix : Formule Apéritif 3 tapas et un verre de vin à 16.40 € / Formule dégustation 3 mini burgers (1 mini poulet, 1 vitello et 1 caramel) à 18 € / Lunch (12h à 14h30) du lundi au vendredi avec plat du jour à 9 €

Crédit photo (à la une) : le trio de mini-burgers by Le Blog de Cécile Na

par -
1

20140731_132202Dans ce billet, je vous parle de La Reine des Quiches, un restaurant qui mérite qu’on s’y attable et qu’on attarde, car n’est pas reine qui veut ! Aux commandes de ce petit établissement situé dans le quartier République à Nice, Geneviève, sa majesté en personne et Dame de Cœur avant tout, qui a plus d’un atout dans son tablier.

Geneviève cuisine tout elle-même : de bons petits plats « maison » – comme la terrine de bœuf en gelée (un pot-au-feu froid), le flan de petits pois à la menthe, les nouilles sautées au poulet et aux petits légumes…  – mais aussi des quiches (bien sûr), des tartines salées, des tartes (aux blettes, aux framboises, aux prunes…) et des gâteaux (moelleux à l’orange, crumble de pomme…). Goûteux (et copieux) à souhait !

20140905_131239Son inspiration, Geneviève la puise dans de vieux livres de recettes traditionnelles qui ont une âme, une vraie. Comme tout ici d’ailleurs. Des tables aux chaises en passant par les assiettes et les petites cuillères… chaque mobilier et ustensiles racontent une histoire.

Et au royaume de la reine, point de chichi ! On est reçu comme à la maison et on s’y sent bien. Pour une pause hors du temps à savourer à deux ou entre amis, en version sucrée ou salée. Un véritable coup de coeur !

Plus d’infos : La Reine des Quiches est située au N°7 rue Maraldi 06300 Nice (ICI). Réservation vivement conseillée au Tél. 04 93 07 49 77. A retrouver sur Facebook ICI.

Sur la plage ou au cœur de la ville, les Solex ont fait partie du paysage Azuréen dans les années 60/70. Aujourd’hui ils reviennent en force grâce à deux passionnés qui vous proposent, le temps de quelques heures, de découvrir la Côte d’Azur autrement.

En Petit Train, en Tuk Tuk ou même en Segway… pour se balader dans Nice, il existe déjà plusieurs offres touristiques, toutes aussi sympas les unes que les autres. Mais depuis peu, une nouvelle est arrivée sur le marché. Et pas des moindres.

11018152_989314911078638_8497937098656136655_nPour les amateurs de vintage, les amoureux des années 60 et des deux-roues motorisés, il est désormais possible de se balader dans la ville en VéloSolex, plus communément appelé les Solex, disparus de la circulation depuis quelques années. En effet, Ellie et Olivier (photo ci-dessous), tous deux passionnés par cet objet culte, ont lancé So Solex pour permettre au plus grand nombre de rouler en Solex le temps de quelques heures et ainsi, de découvrir la Côte d’Azur autrement.

Imaginez-vous au guidon de l’un des 12 Solex restaurés, relookés et même rebaptisés Raymond, Lucette, Lili,  Max, Suzette, Maurice ou en encore B.B. C’est l’assurance de vivre une véritable expérience et de retrouver des sensations oubliées, synonyme d’art de vivre et de liberté. Le tout à une moyenne de 30 km/heure.

Pour ce faire, les clients peuvent être accompagnés par un guide qui leur fera découvrir la région via un circuit sélectionné ou via une visite sur-mesure. Si ce dernier ne souhaite pas être accompagné, il a tout de même la possibilité de commander un roadbook avec les bons plans de la région. Enfin, pour que l’expérience vintage soit complète, So Solex s’est équipé d’un polaroid et chaque client repartira avec son cliché en main !

Olivier-durin-fondateur-so-solexSo Solex a besoin de vous

Actuellement présent dans plusieurs points de locations (voir Infos pratiques ci-dessous), So Solex souhaiterait avoir son propre local pour se développer. Aussi, cette chouette petite entreprise a lancé une campagne de financement participatif (crowdfunding), via la plateforme Ulule.com et a besoin de vos contributions financières pour réussir à louer un local sur la région. Budget estimé ? 5 000€. Pour participer, en échange d’une contrepartie (à partir de 5€), c’est par ici : http://fr.ulule.com/sosolex/ 

Infos pratiques : les solex de So Solex sont présent à La Bicicletta Shop (9 Rue Defly à Nice / Tél. 09 80 39 33 27 / contact@bicicletta-shop.com), à La News Caffe (60 Chemin des Sables, Palais des Congres à Juan-les-Pins / Tél. 04 89 68 90 55). Prix de la location à partir de 30€ (la ½ journée seul) et à partir de 40€ (2 heures, accompagné d’un guide). Possibilité de livraison et de reprise à domicile. Web : www.so-solex.com

Crédit photo : So Solex. © Anne Lombardo / Whataboutnice.fr – 2015
Crédit Vidéo : © Metrolab Prodution

Jusqu’au 31 juillet 2015, l’Espace Soardi et la Manufacture Photographique présentent une exposition du photographe Eric Bouvet, baptisée Burning Man.

11100614_10205744722849013_386467309_n

Voilà trois décennies que le photographe Eric Bouvet parcourt le globe pour couvrir la plupart des conflits qui ont bouleversé le monde : des funérailles de Khomeini jusqu’à la révolution de Maïdan. Reporter de guerre, il a élargi son champ en photographiant aussi la paix. Depuis ces dernières années, il s’oriente vers des sujets plus pacifiques. Ainsi, chaque année, à la fin de l’été, 60 000 esprits libres se rassemblent au cœur du désert, au Nevada, pour le festival Burning Man. Une ville éphémère surgie de nulle part où l’art, la solidarité et la paix règnent. Au bout d’une semaine, toute cette euphorie disparaît dans ses cendres. C’est autour d’une vingtaine de clichés puissants et poétiques qu’Éric Bouvet nous plonge au coeur d’un événement surréaliste. Une exposition à voir absolument !

Plus d’infos : Eric Bouvet / Burning Man, jusqu’au 31 juillet 2015 à l’Espace Soardi. N°9, avenue Désambrois à Nice (06000). Ouvert au public du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30. Renseignements au 04 93 62 32 03 ainsi que sur www.soardi.fr. Dans le cadre de cette exposition, un stage photographique sera dirigé par le photographe en personne du 11 au 13 juin 2015 « Street Photography & Editing ». Renseignements et inscriptions auprès de Stéphanie Jaubert au 06 62 21 45 49 / info@lamanuphoto.com

Crédits photos : Burning Man © ERIC BOUVET

par -
0

Vous rêvez de pouvoir exprimer votre talent culinaire et votre amour de la gastronomie niçoise ? Et si vous deveniez le prochain « Chef d’un jour » ? 

Pissaladières, farcis, pan bagnat…Si la cuisine niçoise n’a plus aucun secret pour vous, alors ce billet vous concerne ! La Ville de Nice vous donne en effet l’opportunité de faire reconnaitre vos talents de grand chef cuisto et organise, pour la 2e année consécutive, le concours « Chef d’un jour ».

Le principe du concours est simple : les lieux, dates et plats à réaliser sont définis en fonction de votre lieu d’habitation. Chaque territoire propose, en effet, une spécialité niçoise différente : la pissaladière, la tourte de blette sucrée, le pan-bagnat, la salade niçoise ou la trouchia.

bandeau-c1j

Un concours, trois étapes

Après inscription sur chefdunjour.nice.fr, le déroulement du concours se fait en 3 étapes. La première ? Vous devrez détailler la recette du plat imposé par votre appartenance à un territoire, en précisant les ingrédients et le mode opératoire accompagné d’une photo de votre composition. 10 candidats seront retenus par territoire.

La deuxième étape ? Vous devrez faire déguster votre plat à un jury composé de professionnels de la restauration, un à deux professeurs de cuisine et des personnes emblématiques du territoire. A l’issue de cette dégustation, un vainqueur par territoire sera sélectionné pour la grande finale.

Enfin, troisième et dernière étape : La grande finale qui se déroulera lors du prochain rendez-vous des associations en septembre prochain. Elena Zuccaralli, victorieuse de l’édition 2014 remettra alors son titre en jeu. Sera-t-elle détrônée ? A vos toques, prêts ? C’est parti !

Plus d’infos : Le concours « Chef d’un jour » est organisé par la ville de Nice et ouvert à tous (justificatif de domicile demandé). Pour tout savoir, rendez-vous sur chefdunjour.nice.fr ainsi que sur http://associations.nice.fr/Cuisine-Nicoise-Chef-d-un-jour-et.html. Egalement par téléphone au 04 92 07 92 16

Redécouvrez #WAN

0
Cet hiver, pour un home sweet home idéal, rien de tel qu'une paire de chaussons bien douillette, un plaid et des coussins bien moelleux... le tout signé UGG Australia France.