Nice

L’Authion : une montagne d’histoires dans la Vallée de la Vésubie

Quand on vit à Nice, un des avantages – hormis le fait de vivre au bord de la mer et sous un soleil radieux presque toute l’année – est de pouvoir s’évader et de changer de cadre en moins d’une heure et demi ! En effet, il y a d’un côté la mer avec son bleu azur, et de l’autre, les montagnes dont on aperçoit les sommets enneigés depuis la Promenade des Anglais.

Je vous invite ainsi à quitter la côte, direction la montagne, pour aller prendre un grand bol d’air dans un cadre absolument incroyable et peu connu : le site de l’Authion, dans le Parc national du Mercantour. Culminant à plus de 2000 mètres d’altitude, l’Authion est un site historique rare qui domine par ses pentes vertigineuses les Vallées de la Vésubie, de la Bévéra et de la Roya. Il abrite des ouvrages militaires des 19e et 20e siècles qui se découvrent tout au long d’un circuit : une ancienne route militaire goudronnée formant une boucle en sens unique de 10 kilomètres. Praticable à tous les véhicules, l’itinéraire offre différents sentiers pédestres permettant de se rendre sur les fortifications depuis les aires de stationnement. Et on en prend plein les yeux devant les paysages qui s’offrent à nous et les contrastes saisissants des reliefs des montagnes d’où surgissent des ruines.

L’Authion : une montagne d’histoires dans la Vallée de la Vésubie / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022

Des vieilles cabanes jusqu’à la sentinelle de l’Authion

On ne manquera pas le Camp des Vieilles Cabanes datant de la fin du 19e siècle. A cette période, l’Authion est alors un camp d’entraînement pour les troupes de montagne : les militaires français fortifient le massif pour protéger les Alpes-maritimes d’une invasion italienne. Il y a même un char d’assaut américain implanté au milieu des ruines et témoignant des combats pour la libération de la France en 1945. C’est assez émouvant d’errer dans ces lieux si silencieux. L’ambiance y est mystérieuse autant que chargée d’émotions.

Le Camps des Vieilles Cabanes - Site de l'Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Le Camps des Vieilles Cabanes – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Le Camps des Vieilles Cabanes – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Le Camps des Vieilles Cabanes et le char d’assaut américain – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Le Camps des Vieilles Cabanes – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Le Camps des Vieilles Cabanes et le char d'assaut américain - Site de l'Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Le Camps des Vieilles Cabanes – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022

Le circuit se poursuit ensuite jusqu’à La Redoute de la Pointe des Trois Communes, point d’orgue de la balade. Premier fort des Alpes-Maritimes, la Redoute est un ouvrage unique par sa situation et sa conception. Et sa découverte se mérite à raison de grandes enjambées ! Perché à 2080 mètres d’altitude, La Redoute surveillait l’ancienne frontière franco-italienne jusqu’en 1947. Pierres de taille, pont-levis et fossé donnent au fort son caractère unique. Le cadre est tout simplement époustouflant et on se sent alors minuscule face à l’immensité d’un paysage qui s’offre à nous… à 360°!

La Redoute de la Pointe des Trois Communes - Site de l'Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
La Redoute de la Pointe des Trois Communes – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Point de Vue depuis La Redoute de la Pointe des Trois Communes - Site de l'Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Point de Vue depuis La Redoute de la Pointe des Trois Communes – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Point de Vue depuis La Redoute de la Pointe des Trois Communes - Site de l'Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022
Point de Vue depuis La Redoute de la Pointe des Trois Communes – Site de l’Authion / Crédit photo : Whataboutnice.fr 2022

Pour accéder au site historique de l’Authion depuis la côte, il suffit de remonter la Vallée du Var jusqu’à Plan du Var, puis de prendre la direction de la Vallée de la Vésubie jusqu’à Lantosque. De là, l’itinéraire mène à Roquebilière. Il faut ensuite bifurquer en direction de la Bollène-Vésubie et poursuivre jusqu’au col de Turini, point de départ de l’itinéraire. Déjà, la route qui mène à l’Authion est une belle escapade faisant défiler des forêts, des alpages et un panorama à couper le souffle. Que vous soyez randonneurs, promeneurs et amateurs de nature, le site de l’Authion vaut le détour et vous laissera sans nul doute bouche bée devant la beauté de ses lieux. Un coup de coeur assuré !

UN DETOUR PAR SAINT-MARTIN-VESUBIE
Impossible d’aller dans la Vallée de la Vésubie sans faire un détour par Saint-Martin-Vésubie. Alors oui, difficile d’évoquer les lieux sans évoquer la tempête Alex qui a lourdement meurtri le territoire – ainsi que les Vallées de la Roya et de la Tinée – en octobre 2020. Mais aujourd’hui, le triste épisode est une page qui se tourne et la vie reprend son cours, petit à petit, malgré les traces laissées la tempête. Autrement baptisée la Suisse niçoise, Saint-Martin-Vésubie a repris son rythme de village avec son marché de producteurs locaux, ses petits commerces, ses cafés, ses restaurants (La Treille, très bonne adresse gourmande). On y va aussi pour son Vésubia Mountain Park afin de s’essayer à l’escalade ou au canyoning, en toute sécurité et parfaitement encadré ! C’est aussi de Saint-Martin que provient la fameuse Bière du Comté réalisée dans la plus pure tradition artisanale ! Bref, n’hésitez pas à aller vous balader dans ce magnifique village. Pour y accéder depuis Nice, la route se fait facilement et on l’emprunte sans aucune difficulté malgré quelques emménagements.

Saint-Martin-Vésubie se (re)découvre aux détours de ses ruelles – Crédit photo Whataboutnice.fr 2022
Saint-Martin-Vésubie / Whataboutnice.fr 2022

Plus d’infos :
Circuit de l’Authion : Michel Ghigo, Bureau d’Information Touristique de Roquebillière 04 93 03 51 60 / vesubian.com
Vésubia Mountain Park : vesubia-mountain-park.fr
Saint-Martin-Vésubie : saintmartinvesubie.fr
Brasserie du Comté : brasserieducomte.fr
Pour les activités en Vallée de la Vésubie : puremontagne.fr
Office de Tourisme Métropolitain Nice Côte d’Azur : nicetourisme.com

Anne Lombardo / Whataboutnice.fr – Janvier 2022

Carnaval de Nice : le Roi des Animaux va bien rugir en 2022 !

C’était la (bonne) nouvelle de ce mardi 4 janvier : après son annulation en 2021 et sa version écourtée en 2020 en raison de la pandémie, le Carnaval « Roi des Animaux » sera bel et bien de retour cette année du 11 au 27 février à Nice.

Avec les dernières restrictions sanitaires annoncées par le gouvernement, on craignait tous que cette année encore le traditionnel carnaval soit annulé. Et bien non, il est de retour après 2 ans d’absence ! On ne sait pas encore exactement sous quelle forme, ni comment, mais celui-ci est maintenu pour le plus grand plaisir des niçois et des touristes.

En vue de la situation sanitaire, quelques modifications devraient être apportées. Ce ne sera visiblement pas une version traditionnelle – c’est ce qu’a indiqué le Maire Christian Estrosi lors d’une conférence de presse – mais une équipe de travail s’attèle à mettre en place le meilleur des scénarios.

Jauges limitées, tribunes éclatées, spectacles dans des salles avec places assises, suppression des corsos illuminés… on ne connait pas encore les détails de l’évènement mais ça ne saurait tarder. Toujours est-il que le Roi des Animaux va rugir dans notre cité azuréenne !

Roi, Reine, Carnavallon, chars fleuris,  porte-drapeaux, troupes musicales, danseurs… le Carnaval de Nice « Roi des Animaux » sera le Carnaval des retrouvailles et des nouveautés. Même masqués, même distancés les uns des autres… on retrouve un peu de notre patrimoine et c’est déjà ça !

Plus d’infos sur www.nicecarnaval.com

Photo à la Une : Carnaval de Nice… 2020 / Crédit photo Anne L. / Whataboutnice.fr

Nice : mes idées pour se mettre dans l’ambiance de Noël

A la veille des vacances de Noël, je vous l’accorde, le climat n’est pas des plus joyeux. Entre le Covid et son variant, entre les manifs anti-vacc’ et la 3e dose, entre la grève des cheminots et les zemmourades… pas simple de se plonger dans l’ambiance des fêtes et de porter fièrement son pull moche de Noël. Et pourtant dans quelques jours, c’est Noël ! C’est un moment censé nous apporter un peu de magie dans notre quotidien, des bonnes petites choses à déguster, des cadeaux au pieds du sapin et des retrouvailles en famille. Pour contrer cette morosité ambiante, je vous propose mes idées de sorties sooooo Christmas où l’odeur du vin chaud vient réchauffer nos mains et nos coeurs.

A Nice, impossible de manquer le joli village de Noël qui s’est installé dans le Jardin Albert 1er et sur la Place Masséna. Autour de la grande roue, une soixantaine de chalets propose de nombreuses créations artisanales ainsi qu’un espace dégustation avec bières de Noël, vins chauds, charcuteries, bar à huitres, marrons chauds et autres churros au Nutella. Quelques manèges et attractions ont également pris leur quartier pour le plaisir des plus petits, même si la patinoire est la grande absente de cette année. Un peu plus loin, du côté de la Coulée Verte, une structure monumentale – « le miroir aux étoiles » – vous laissera rêveur ! Pas moins de 78 000 mètres de guirlandes, 2177 mètres de sapinette, 1 518 motifs et 3 800 000 led ! Un vrai travail d’orfèvre qui ravira petits et grands pour immortaliser l’instant le temps d’une photo.

Le miroir aux étoiles sur La Coulée Verte à Nice / Crédit photo @WhataboutNice

Si vous avez envie de vous perdre dans le Vieux-Nice, prenez la direction de la Place Rossetti pour aller admirer la crèche géante Lou Presèpi (dès le 18 décembre). Au total, pas moins de 17 automates grandeur nature animeront les lieux.

Ensuite, si vous souhaitez aller voir ce qui se passe au-delà de Nice, là aussi le choix ne manque pas ! A Saint-Jean-Cap-Ferrat, la Fabrique de jouets vous invite à découvrir sa forêt de sapins, sa vitrine aux automates ou encore sa fête foraine. A Tourrette-Levens, c’est le Château qui se met aux couleurs de Noël avec contes, animations pour les plus petits ou encore des rencontres avec le célèbre monsieur à la barbe blanche (aka LE Père Noël !). A Monaco, le village de Noël s’est lui aussi installé sur le Port Hercule avec pour thème, le Canada : décors grandioses, chalets, stands gourmands et fête foraine au menu.

Enfin, plus traditionnel et vraiment – mais vraiment – incontournable : le Circuit des Crèches de Lucéram. Pas moins de 500 crèches traditionnelles réalisées par les habitants eux-même sont exposées le long d’un parcours qui sillonne le village : sous les porches, dans les lavoirs, sur les bordures de fenêtres… c’est tout simplement magnifique !

Bien évidemment, je ne vous ai dévoilé qu’un dixième des animations prévues pour les fêtes de fin d’année à Nice et dans les alentours. Il y a tant de choses à voir et à faire. A chacun de mettre de la lumière dans ses yeux pour éclairer cette période troublée que l’on espère bientôt derrière nous. Cap sur 2022… mais des étoiles plein les yeux. Chiche ?

La Coulée Verte à Nice / Crédit photo @WhataboutNice

Anne L / Crédit photo @Whataboutnice.fr – 2021

Jumalee : et si on se mettait au parfum

Si vous aussi, vous êtes lassés de sillonner les allées des grandes enseignes de parfums à la recherche d’une fragrance qui vous ressemble et qui est unique, je vous invite à pousser la porte de Jumalee. Situé au numéro 10 de la rue Cassini, juste à côté de la Place Garibaldi, Jumalee vous propose une expérience olfactive inédite : un atelier de création de parfum sur-mesure.

Dans un cadre chic et cosy, vous prendrez ainsi place devant une orgue à parfums rotative comptant 82 essences de Grasse, et des possibilités infinies de créer son parfum. Mais, pas n’importe comment. Etape par étape, guidé par Julien, expert olfactif, vous composerez votre parfum en fonction de vos coups de coeur pour les notes de tête, de coeur et de fond. Et le tout, en parfaite harmonie.

Jumalee : et si on se mettait au parfum / Crédit photo @WhataboutNice.fr
Jumalee : et si on se mettait au parfum / Crédit photo @WhataboutNice.fr

Pour ma part, j’ai opté pour pour des notes de verveine, de muguet, de tiaré, de fève de tonka ou encore de safran. On fait ensuite des essais, on remplit son flacon à l’aide de pipettes graduées, on ajuste, et, millimètres par millimètres, son parfum voit le jour. Celui que j’ai créé c’est « Loulou d’amour » et je l’adore car il a une forte personnalité mais il aussi très doux. Il orne ma salle de bain tel un petit bijoux précieux.

Jumalee : et si on se mettait au parfum / Crédit photo @WhataboutNice.fr
Jumalee : et si on se mettait au parfum / Crédit photo @WhataboutNice.fr

Le temps de cet atelier, le nez, bien évidemment, est mis à contribution mais pas seulement : la sensibilité aussi. Car derrière chaque essence se cache un souvenir, une émotion, un sentiment… bref, pendant une heure et demi, c’est un véritable voyage des sens que vous propose Jumalee. A offrir ou à s’offrir.

Plus d’infos : Jumalee 10, rue Cassini 06300 Nice / L’atelier de création de parfum sur mesure 100ml (hors personnalisation de l’étiquette) est proposé à 109€ / Pour réserver son atelier

Anne L. / Crédit photos @WhataboutNice.fr 2021

Salon du vintage à Nice : le passé, c’est tendance !

Prêt(e)s à voyager dans le temps ? La deuxième édition du Salon du Vintage revient à Nice les 13 et 14 novembre. Pour son grand retour dans la cité azuréenne, le salon propose une large sélection de marchands exigeants et passionnés. Au fil des allées, le visiteur sera plongé, aux sons d’une playlist très 80’s, dans un shopping unique et inédit.

Au total, pas moins de 150 exposants : mobilier design, décoration, mode luxe, frip-chic, accessoires, vinyles, classics motors, rétrogaming et bien d’autres. Le pôle Design rassemblera de nombreux professionnels français, espagnols, belges ou encore hollandais qui proposeront une large sélection de mobilier de la seconde moitié du 20e siècle de designers qui ont marqués l’histoire : Pierre Paulin, Eero Saarinen, Verner Panton, Charles & Ray Eames, Gaetano Sciolari, Michel Dumas ou encore Willy Rizzo.

Salon du vintage : le passé, c’est tendance ! / WhataboutNice.fr

Pour la première fois, Laurent Journo, fondateur du Salon du vintage et acheteur de l’émission « Affaire conclue » sur France 2, sera présent pour conseiller les visiteurs, expertiser leurs objets favoris et pourquoi pas, avec eux, faire une affaire conclue.

La mode tiendra également une place majeure dans le salon. Des pièces signées d’exception de Courrèges, Yves Saint Laurent, Chanel, aux montres Rolex, Jaeger-LeCoultre, sans oublier la maroquinerie et les bijoux de Luxe Hermès ou Louis Vuitton feront briller les yeux des acheteurs. Enfin, et en exclusivité, une exposition rendra hommage à Karl Lagerfeld. Le Salon du Vintage reviendra sur les créations iconiques du créateur : des premières pièces du « Kaiser » de la maison Chloé dans les années 70, jusqu’à ses années Chanel où il a su transfigurer à sa manière l’esprit de Gabrielle Chanel.

Plus d’infos : Salon du Vintage, Samedi 13 et dimanche 14 novembre de 10h à 19h au Palais des Congrès et des Expositions de Nice Acropolis / Entrée : 6 € et gratuit pour les moins de 8 ans ; Infos : www.salonduvintage.com

Toussaint : 5 idées de sorties pour les enfants à Nice

0

La rentrée scolaire de septembre c’était hier… et nos enfants sont déjà en vacances ! Deux semaines de vacances rien que ça ! Pour certains, direction le centre de loisirs, pour d’autres les grands-parents et pour d’autres encore, c’est la chaaaance : deux semaines à la maison avec papa et/ou maman. Enfin pour les parents, c’est une autre affaire car il faut justement les occuper pendant cette trêve automnale, pour éviter le fameux « Je m’ennuie ». Et ce n’est pas une mince affaire ! Aussi, voici une petite sélection de 5 idées de sorties à faire à Nice et dans les alentours pendant les vacances. Tour d’horizon… et après ça, interdit de s’ennuyer sinon privés de télé (enfin de Netflix) !

Participer à un escape game au Parc Phoenix
Les escapes games ont le vent en poupe ! Pour le week-end d’Halloween, le Parc Phoenix donne rendez-vous aux petits et aux grands pour un grand escape game de 10h à 16h sur le thème de la sorcellerie. Au programme, vous devrez répondre à des énigmes « halloweenesques » et relever des défis en famille. Pourrez-vous sauver le monde magique et empêcher la disparition de toutes les sucreries ? Et pour les plus frileux, il est toujours possible de visiter le parc qui regorge de petits trésors de la nature. Plus d’infos auprès du Parc Phoenix.

Jouer les explorateurs au Parc de Vaugrenier
Le département des Alpes-Maritimes vient de lancer un nouveau jeu ludique pour les familles, permettant de partir à la découverte des parcs départementaux. Grâce à l’application « Les explorateurs des parcs » vous partez à la rencontre des espèces emblématiques, relevez les défis qui vous sont proposés et participez à des activités pour gagner des cartes à collectionner. Le parc de Vaugrenier est le premier chapitre de cette aventure et sera suivi dès 2022 par sept autres parcs du département. Cette application est gratuite et disponible sur smartphone, sur Google Play Store et sur l’Apple Store.

Devenir un artiste en herbe à Cannes
Jusqu’au 6 novembre, la Ville de Cannes organise son désormais traditionnel festival jeune public pour les 3 à 13 ans : le Festival P’tits Cannes à You. Au programme, des spectacles à tous petits prix à partager en famille : pièces de théâtre, cinéma, cirque, expositions, contes, danse et ateliers. Plus d’infos sur www.cannes.com

S’initier à l’ecotourisme en famille
Jusqu’au 31 octobre 2021, découvrez l’écotourisme grâce aux Journées Portes Ouvertes organisées par l’association Défismed. Des producteurs locaux vous feront découvrir leurs activités et leur passion pour la nature et l’environnement, à travers des visites, des ateliers, des animations originales ou encore des dégustations. Prêts à découvrir par exemple une Savonnerie de la Foux en pays de Grasse ? Plus d’infos et inscriptions sur defismed.fr

Faire le plein de sensations à Monaco
Jusqu’au 19 novembre, la fête foraine reprend ses quartiers à Monaco : près de 80 stands, manèges et attractions attendent les petits et les grands sur le Port Hercule : de la pêche aux canards aux manèges à sensation, il y a de quoi faire ! Sans oublier pour les plus gourmands, les crêpes, gaufres et pommes d’amour. Rendez-vous du dimanche au jeudi de 11h à 23h et les vendredis et samedis jusqu’à minuit. L’accès au site est gratuit, mais les différentes attractions payantes. Plus d’infos sur foire-attractions-monaco.com

Au-delà de ses sorties, nous avons la chance de bénéficier d’une magnifique arrière saison et d’un terrain de jeu infini, entre mer et montagne. Lors des dernières vacances, j’avais emmené ma mini découvrir le Cap de Nice en lui disant que c’était Pékin Express. A la clef ? Une glace ! Casquette vissée sur la tête et c’était partie pour l’aventure. Elle avait adoré…

Et vous, qu’avez-vous prévu pour occuper et amuser vos enfants pendant les vacances de la Toussaint ?

Anne L.

Exposition : Chagall, les vitraux et la lumière

C’est certainement un de mes musées préférés à Nice avec le Musée Matisse et le Musée des Arts Asiatiques. Situé à Cimiez, le Musée national Marc Chagall est un lieu culturel incontournable. Depuis la fin du mois de septembre, celui-ci accueille une exposition baptisée « Marc Chagall, Le passeur de lumière » qui vient explorer l’importance de la lumière et du vitrail dans l’œuvre de l’artiste.

Cette exposition m’intrigue autant qu’elle m’attire car il est question de lumière. La même que j’aime voir apparaitre tôt le matin à l’horizon, lorsque je vais courir, et qui a quelque chose de mystique et de méditatif. Comme lorsque que je rentre dans une église et que je lève les yeux au ciel pour admirer les vitraux traversés par une lumière changeante. Bref, cette exposition au Musée Chagall parle donc de vitraux et de lumière, mais aussi de spiritualité et de paix intérieure.

L’art du vitrail par Chagall

« Pour moi, un vitrail représente la cloison transparente entre mon cœur et le cœur du monde. Le vitrail est exaltant, il lui faut de la gravité, de la passion. Il doit vivre à travers la lumière perçue. » Marc Chagall.

Au terme de près de 30 ans de création de vitraux, ces mots de l’artiste condensent le rôle que l’artiste assignait à l’art du vitrail : porter à l’humanité un message de spiritualité et de lumière intérieure. Aujourd’hui 15 édifices, répartis en France (Reims, Metz, Voutezac, Sarrebourg, Assy, etc.) et à travers le monde (Allemagne, Grande-Bretagne, Suisse, Israël, États-Unis), portent fièrement en leur sein, les réalisations de l’artiste.

Par ses créations, Marc Chagall entendait proposer à ses contemporains et aux générations futures des images de paix et de transcendance. Celles-ci, riches d’une iconographie foisonnante, sont admirablement soutenues par la force émotionnelle de ses couleurs et par les reflets changeants de la luminosité extérieure.

Deux pièces exceptionnelles à Nice

En pleine maîtrise de ses moyens, Chagall a mis tout son talent de coloriste et de créateur d’images au service de cette technique exigeante. La grande majorité de ses fenêtres, créées dans les ateliers rémois du maître verrier Simon-Marq, ont été fabriquées dans la tradition d’un savoir-faire ancestral, pratiqué avec inventivité par Chagall et ses complices et amis, Charles Marq et Brigitte Simon. La touche finale, constituée des multiples rehauts de grisaille que Chagall apposait sur le vitrail pour faire vibrer la matière, nous offre toute la liberté et générosité de la main de l’artiste.

L’exposition de Nice met à l’honneur deux pièces exceptionnelles conservées au musée national Marc Chagall : la maquette de la Rose pour la cathédrale de Metz et les vitraux de La Création du Monde, imaginés pour la salle de concert du musée. En ce lieu d’exception, les visiteurs auront le privilège de découvrir les vitraux éclairés de mille feux dans la lumière du matin puis de revenir le soir se laisser emporter par la musique dans la salle de concert.

Organisée par les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes, cette exposition a été conçue en partenariat avec le Centre Pompidou-Metz.

Plus d’infos : Exposition Marc Chagall, le passeur de lumière, jusqu’au 10 janvier 2022 au Musée national Marc Chagall, avenue Dr Ménard à Nice / Tel. 04 93 53 87 20 / www.musee-chagall.fr