mot-clés Articles incluant les mot-clés "nice"

nice

solo-celibataire-nice-whataboutnice

Que vous soyez célibataire ou en couple, je vous propose 10 idées de sorties à faire en solo à Nice et sur la Côte d’Azur…

solo-celibataire-nice-whataboutniceA certains moments de la vie, il arrive que l’on se retrouve solo pour quelques heures, quelques jours, quelques mois… ou plus. Parfois c’est voulu. Parfois c’est subit. Parfois c’est une absolue nécessité pour « survivre » dans une société qui nous en demande trop.

Parfois c’est juste un besoin de se retrouver, de s’aérer ou de se changer les idées. Pour être heureux avec les autres, il faut être heureux avec soi-même avant tout, non ? Je vous rassure, loin de moi l’idée de vous proposer une recette du bonheur ou une thèse avec de la psychologie de Monoprix (d’autant que je ne suis pas la mieux placée ^^). Je vais juste me contenter de vous proposer 10 idées de sorties/d’activités à faire en solo, autrement dit en tête à tête avec soi-même (que l’on soit célib’ ou en couple) pour s’octroyer des petits moments rien qu’à soi, au féminin ou/et au singulier.

1 / S’offrir un Hammam chez Mille & Un Soin D’Orient à Nice
Situé rue de Maeyer, Mille & Un Soin D’Orient est un havre de paix totalement dédié au bien-être et à la relaxation. Il propose un hamman traditionnel que j’ai récemment testé via un forfait dédié d’une heure, comprenant l’accès illimité au hammam, le savon noir et le gommage au gant de Kessa. Adieu la peau de croco, bonjour la peau de bébé ! Vous en ressortirez revigorés ! (Pour vous, messieurs des jours sont dédiés !). Plus d’infos sur la page Facebook et au 06 21 00 81 34

2/… Un massage bien-être chez Bodywork
Situé rue du Maréchal Joffre, Bodywork a ouvert ses portes en mai 2013 à l’initiative d’une passionnée : Andréa. Débordantes d’énergie et d’ondes positives, elle vous propose différents massages bien-être 100% adaptés à vos besoins et sur-mesure : Essentiel (1h), Thaïlande (1h30), Deep Relief (1h30) et, le must, Transformation (2h). Le tout, dans une ambiance zen pour un voyage sensoriel sur des notes d’huiles essentielles bio. Et Andréa a des mains magiques ! A la fin de la séance, les tensions sont envolées, le stress parti en fumée et même les soucis sont partis loin – très loin – de Nice… un véritable lâcher prise ! Plus d’infos au 06 43 57 95 97 / bodyworknice@gmail.com / www.bodywork-nice.fr / Facebook

3/… Ou un soin du visage chez Blakaj Institut
Depuis quelques mois, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Blakaj Institut et Gus, sa pétillante et talentueuse propriétaire. Situé rue de l’Hôtel des Postes, ce joli petit établissement au look très chic et soigné est dédié à toutes les femmes (mais aussi aux hommes). Les soins sont personnalisés et sur-mesure, que l’on ait la peau blanche, la peau noire en passant ou la peau métissée. Epilations, soins du visage et du corps, make-up, ongleries, modelages… à la carte, Blakaj décline toute une palette de soins pour révéler sa beauté. Et on en ressort comblé et on se sent belle ! Plus d’infos au 09 81 64 91 94 / www.blakajinstitutnice.com / Facebook

4/ S’initier à la cuisine à l’atelier Notes de Cuisine
Direction le joli village de la Colle-sur-Loup, où Laurence, auteure du blog « Variations Gourmandes », ancienne élève du Lycée hôtelier de Nice et membre du Cercle de la Capelina d’Or, anime des ateliers culinaires privés. Cette niçoise, passionnée de cuisine depuis sa plus tendre enfance, vous propose différents cours pour apprendre à cuisiner, par exemple, des spécialités niçoises comme la Pissaladière ou la Trouchia… je suis fan de la première heure ! Plus d’infos au +33 7 83 34 65 94 / laurence@notesdecuisine.fr / www.notesdecuisine.fr / Facebook

5/ Chausser ses baskets
Plutôt que de rester à la maison à attendre que son téléphone sonne, que Facebook indique qu’untel a aimé telle publication, je vous propose de chausser vos baskets et d’aller courir (ou marcher vite) en solo, le long de la Promenade des Anglais, jusqu’à la colline du Château (en passant par les escaliers bien sûr) puis redescendre côté Port direction la Place Garibaldi. Une vraie parenthèse pour se défouler et s’aérer les neurones ! (Autre balade possible, au Cap d’Antibes, à Beaulieu-sur-Mer, à Monaco côté Larvotto…)

6/ Prendre le temps de (re)lire
Dans la continuité de ce que je vous proposais dans le paragraphe précédent, je vous invite à lâcher votre téléphone, de le mettre en sourdine et d’aller pousser les portes d’une des bibliothèques de la ville de Nice, comme la bibliothèque Louis Nucéra, sous le Mamac. Baptisée ainsi en hommage à l’écrivain niçois tragiquement disparu en août 2000, elle propose dans ses 10 600 m², une sélection de plus de 200 000 documents en accès libre (livres, périodiques, cassettes, CD, CD-Rom, DVD, partitions….) ainsi que des animations gratuites destinées aux adultes et aux enfants. L’occasion de dénicher LE livre idéal sur le développement personnel, la vie de couple ou le kamasoutra. Notez qu’une inscription au préalable est nécessaire. Plus d’infos : Bibliothèque Louis Nucéra, 2, Place Yves Klein 06300 Nice / Tél. 04 97 13 48 00 / 48 90 / www.bmvr.nice.fr

7/ Flâner au musée
Aller seul(e) au musée c’est une aubaine ! Pas d’enfants qui courent partout, de copine/copain qui ne cesse de parler ou de nous presser ou de chéri(e) totalement désintéressé(e). Nice compte une quinzaine de musées (municipaux, départementaux et nationaux) parmi lesquels le Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (Mamac) et la Villa Masséna. En ce moment, deux très belles expositions sont à voir absolument. La première, au Mamac (Place Yves Klein) est dédiée au « Précieux pouvoir des pierres » (jusqu’au 15 mai 2016). La seconde, à la Villa Masséna (35 Promenade des Anglais), réalisée en lien avec le Jewish Historical Museum d’Amsterdam, propose de découvrir des originaux, gouaches, dessins, pastels et archives inédits de Charlotte Salomon (jusqu’au 24 mai 2016). Plus d’infos sur www.nicetourisme.com

8/ S’acheter des fleurs
Parce qu’on est mieux servi que par soi-même, et parce qu’au printemps c’est toujours chouette d’avoir des fleurs chez soi…. on n’hésite pas une seule minute à aller sur le Cours Saleya, direction le marché aux fleurs pour s’offrir un bouquet d’anémones, de roses ou de tulipes. L’occasion aussi de faire son petit marché et de prendre ce qui nous fait plaisir… des brocolis par exemple ou des blettes !  Ou d’autres produits que nous seul(s) aimons manger. (Grasse, Antibes, Cannes… d’autres marchés traditionnels égrènent la Côte d’Azur, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des offices de tourisme)

9/ Faire du shopping
Un grand classique mais qui fait toujours son effet ! A Nice Etoile, sur Jean-Médecin, dans le Vieux-Nice, rue Masséna… les boutiques et centres commerciaux ne manquent pas à Nice (et ailleurs comme au Polygone Riviera). Faire du shopping en solo, je ne sais pas vous mais personnellement j’adore ! Pas spécialement pour dépenser des sous mais pour prendre le temps de regarder, d’essayer, de comparer, de fouiller… sans personne pour nous presser ou nous stresser. L’occasion aussi de pousser la porte des petites boutiques de quartiers où l’accueil est bien plus personnalisé.

10/ Se faire une toile
Enfin, s’il y a bien une chose que je trouve sympa à faire en solo c’est un ciné ! En discutant avec mes ami(e)s je me rends compte que nombreux sont ceux et celles à être réfractaires à cette idée. Alors que pour moi, aller au cinéma seul(e) est une vraie parenthèse de bonheur. Un grand écran rien que pour soi. Aller voir le film que l’on veut… à la séance que l’on veut. Certes pas tout le temps mais de temps à autres, c’est une jolie bulle pour soi. A Nice, on ne compte plus les cinémas. Pathé Paris, Pathé Masséna, Cinéma des Variétés, Cinéma Mercury, le Rialto ou encore la Cinémathèque. Des blockbusters au films d’art et d’essai le choix ne manque pas ! Plus d’infos… sur Google

Et vous, quelles sont vos activités quand vous êtes en mode solo ?

Anne Lombardo.

Claire Bosio Photographe

A 28 ans, Claire Bosio est une photographe professionnelle pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur. En quelques lignes, je vous invite à découvrir la passion, le métier et l’univers de cette niçoise pleine de talents.

Claire Bosio PhotographeAussi loin qu’elle se souvienne, Claire (ci-contre) a eu un véritable déclic pour la photo alors qu’elle n’était encore qu’une petite fille. « Mon père était passionné de photo et possédait un vieil appareil, un Yashica », raconte la jeune femme. « Il développait même ses photos. Le jour où j’ai eu son appareil photo entre les mains, j’ai eu une véritable révélation », ajoute-t-elle. C’est ainsi qu’elle a commencé à faire des photos : d’abord avec des jetables puis avec des appareils à pellicules… elle achète son premier Reflex à l’âge de 21 ans.

« Je suis fan de photos. Il y en a partout accrochées chez moi. Les photos ce sont les souvenirs, le temps qui passe », confie-t-elle. « En faisant des photos, j’ai la sensation de prendre l’instant, de figer le moment présent ». Au départ, elle faisait des photos pour le plaisir puis est vite devenue accro. Jamais sans son appareil, elle a commencé par shooter ses amis, sa famille et même les animaux. « Mon père m’avait emmené au Zoo de Berlin et j’avais adoré attendre de longues minutes pour shooter les animaux », se souvient Claire.

La vie n’étant pas une route toute droite, elle l’a d’abord entrainée dans les dédalles du Vieux-Nice où elle a exercé le métier de factrice pendant plusieurs années. Et le Vieux-Nice, elle le connaît comme sa poche, jusque dans le moindre recoin. De ses tournées, elle en a ramené plein de jolies histoires, de petites adresses et de belles rencontres qui lui ont même permis de décrocher des prix à des concours de photographies.

Et il y a un an, elle décide de prendre un nouveau virage et se lance comme photographe professionnelle. Aujourd’hui spécialiste des portraits, elle les préfère « volés » et « inattendus » et de préférence en extérieur « car la lumière ici est incroyable », explique-t-elle. Elle aime aussi couvrir les mariages, faire des photos reportages, notamment dans des lieux insolites comme dans des maisons abandonnées. Et crapahuter pour avoir le meilleur angle de vue possible ne lui fait pas peur ! Et si c’est vous qui êtes devant l’objectif de Claire, n’ayez crainte, en plus d’être très sympathique, elle saura vous mettre à l’aise et s’il le faut elle emploiera même des moyens légaux comme la danse de la frite…

Gagnez un shooting avec Claire Bosio

Pour vous permettre de découvrir son talent, je vous propose de gagner un shooting photo d’1h30 à Nice, en extérieur, pour 1 seule personne (valable 6 mois). Pour participer, c’est très simple. Il suffit de liker la page Facebook de Claire Bosio Photographe, celle de Whataboutnice et, sous cet article, de laisser un petit commentaire. Vous avez jusqu’au mardi 15 mars pour participer. Je tirerai au sort le/la gagnant(e) via Random. Notez que ce/cette dernier(e) devra accepter que sa/ses photos soi[en]t publiée[s] sur la page Facebook de Claire. A vous de jouer !

JEU CONCOURS FINI

Plus d’infos : Claire Bosio / Tél. 06 19 38 90 15 / clairebosio@hotmail.fr / Facebook / http://clairebosio.com/ / Voici un aperçu de son travail dans un montage photo que j’ai réalisé. Le mieux est encore d’aller faire un tour sur son site internet.

Claire Bosio PhotographeClaire Bosio Photographe

magic elites whataboutnice

Au lendemain de la Saint-Valentin, je vous propose de mettre une pincée de magie dans votre quotidien avec Magic Elites.

« Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout »*. A une époque où il fleure bon de rêver un peu et de croire aux miracles, je vous propose d’apporter une touche de magie à votre quotidien. Comment ? Tout simplement en faisant appel à un magicien pour un évènement particulier, comme l’anniversaire de votre petit dernier, le mariage de votre sœur ou l’enterrement de vie de jeune fille de votre meilleure amie.

En quelques tours de magie, le mystère opère, les regards s’illuminent et c’est la garantie de faire briller les étoiles dans les yeux des spectateurs, de 7 à 77 ans. Pour ce faire, je vous invite à découvrir une centrale de réservation en ligne de magiciens professionnels : Magic Elites. Sur ce site, pas moins de 150 magiciens professionnels sont recensés partout en France métropolitaine, mais également dans les DOM-TOM et les pays francophones.

Magic Elites à Nice

Et Nice et la Côte d’Azur ne sont pas en reste puisque ici aussi les magiciens sont de sortie ! Spécialistes du close-up, ventriloques, magiciens pickpocket, mentalistes, duos de chocs… tous les prestidigitateurs ont été rigoureusement sélectionnés et, en plus d’être de véritables passionnés passionnants, sont des professionnels plusieurs fois récompensés. Et à votre écoute pour réaliser la prestation sur-mesure. De la réalité au rêve, il n’y a qu’un pas ! Alors par ici pour trouver un magicien à Nice de chez Magic Elites

*Olivier Lockert, Psychologue et auteur français

l'EssenCiel à Nice fête la Saint-Valentin

Menu-Saint-Valentin-2016-l-essencielA l’occasion de la Saint-Valentin, le restaurant l’EssenCiel à Nice propose un menu spécial pour les amoureux, amateurs de gastronomie et à la recherche d’une pause hors du temps.

La Saint-Valentin approche à grands pas. L’occasion pour de nombreux restaurants de proposer des menus dédiés à partager en tête à tête avec sa moitié. C’est le cas de L’EssenCiel, le restaurant du Splendid Hotel & Spa**** à Nice. Dans ce luxueux établissement membre du groupe Warwick Hotels – dont je vous ai déjà parlé sur le blog – se niche en effet une adresse gourmande de haut-vol… au 8e étage précisément !

Dans une ambiance chic et cosy, où de grandes baies vitrées offrent une vue unique sur la ville et ses monuments, vous vous sentirez loin de tout, loin des bruits de la ville. Le romantisme même. Pour la Saint-Valentin, Stéphane Furlan – le Chef passionné et créatif de l’EssenCiel, anciennement chef de La Litote à Vence – a concocté un menu haut en couleurs et en saveurs, où les produits frais sont de rigueur. J’ai eu le privilège de le découvrir en avant-première et vous le recommande.

Le dîner Saint-Valentin de l’EssenCiel

Après une coupe de champagne et ses amuse-bouches, vous aurez le choix, en entrée, entre un « Délice de Saint-Jacques et ciboulette, bisque d’écrevisse à l’anis » ou un « Médaillon de foie gras de canard des Landes, miel de lavande, gelée d’Espelette et toast brioché ». Pour continuer, au choix « Noisette de filet mignon de veau mariné à la sauge, millefeuille de pommes de terre croustillantes » ou « Cabillaud et saumon d’Ecosse entrelacés, riz noir Vénéré au bouillon de crustacés ». Et en dessert, les gourmands seront servis ! Vous pourrez opter pour un « Délice de mangue au gingembre, citronnelle et poivre Sichuan » ou un « Fondant chocolat aux poires pochées, crème légère à la fleur d’oranger ». Le tout se conclura par un café et ses petites mignardises.

Menu-Saint-Valentin-2016-l-essenciel-whataboutnice

Mes coups de cœur ?

Le Délice de Saint-Jacques est une petite merveille. La bisque d’écrevisse est revisitée façon cuisine moléculaire avec des billes d’anis… vraiment surprenant ! En plat, j’ai opté pour le cabillaud et saumon d’Ecosse. Présentés tel un damier, les poissons étaient tendres et colorés à souhait. Et la cuisson parfaite pour une explosion de goûts. Enfin, pour finir ce dîner gourmand je ne pouvais passer à côté du fondant au chocolat, servi tiède et succulent. Et avec une équipe souriante et aux petits soins je ne peux que vous recommander d’inviter l’élu(e) de votre cœur à découvrir et à déguster ce menu spécial Saint-Valentin. Proposé à 59€/par personne, il sera servi les samedi 13 et dimanche 14 février. A réserver sans tarder !

Plus d’infos : l’EssenCiel est situé 50 Boulevard Victor Hugo à Nice. Réservation au 04 93 16 41 00 ou via restaurant@splendid-nice.com / Facebook

11083685_793709637384147_3571149495529046433_nJe vous l’accorde, les instituts de beauté à Nice il y en a pléthore ! Là où le bât blesse c’est quand il s’agit de trouver celui à qui l’on va jurer fidélité, celui qui va nous offrir des soins au top et un accueil chaleureux… bref, celui qui va faire qu’on ne parlera plus que de lui, aux grands désespoirs de nos amies qui courront toujours d’instituts en instituts sans jamais trouver chaussures à leurs pieds (ou cire à leurs gambettes). Celui-là donc, je l’ai trouvé : Blakaj Institut, pour lequel j’ai eu un vrai coup de cœur !

Situé au n°1 de la rue de l’Hôtel des Postes, juste à côté du boulevard Carabacel, ce joli petit établissement au look très épuré et soigné, a ouvert ses portes en février dernier sous l’impulsion de Gustavine (photo à la une).

En véritable passionnée (et diplômée), la charmante et très souriante jeune femme a eu l’idée d’ouvrir un salon de beauté, haut de gamme, dédié aux couleurs du monde, autrement dit à toutes les femmes (mais aussi aux hommes).blakaj-institut-nice

« Je propose des protocoles de soins, personnalisés et sur-mesure, de la peau blanche à la peau noire en passant par la peau métissée », explique Gustavine, « car chaque personne est unique et a besoin d’attentions particulières ».

Epilations, soins du visage et du corps, make-up, ongleries, modelages… à la carte, Blakaj décline toute une palette de soins pour révéler sa beauté. J’ai justement testé les épilations à la cire – à base d’huile d’olive et de cire d’abeille – et le résultat est parfait… sans douleur, ni plaques rouges ou gratouillis post-épilation.

Côté prix, l’institut a mis en place un chouette programme de fidélité via la carte Blakprivé (payante mais rapidement amortie) qui permet notamment de bénéficier jusqu’à 50% de réductions sur les épilations et tous les soins de beauté…  alors qu’attendez-vous ?

Plus d’infos : 1 Rue de l’Hôtel des Postes, 06000 Nice. Ouvert du lundi au samedi, non-stop, de 10h à 19h. Soirée Blakout : un vendredi sur deux, l’institut reste ouvert jusqu’à 22h. Soirée Blakanim (20€ sur réservation) un vendredi sur deux de 20h à 22h, animation sur une thématique beauté (offert aux abonnés Blakprivés). Rendez-vous indispensable au 09 81 64 91 94. Site : www.blakajinstitutnice.com / Facebook

Qui a dit que Nice et la Côte d’Azur n’étaient pas à la pointe côté art et culture ? Certes il n’y a pas des théâtres et des musées à chaque coin de rue mais grâce à Arty Box, la région gagne un peu plus encore son ticket d’or pour la scène culturelle nationale. Un vrai coup de cœur !

Car Arty Box, il fallait y penser et ce sont elles – les audacieuses et talentueuses Meryl Delpech et Estelle Roméo – qui ont osé ! Le concept est simple : faire découvrir et redécouvrir la culture et l’art de la Côte d’Azur, en permettant aux curieux de sortir des sentiers battus, à travers un concept original et ludique : une « box » culturelle.

Chaque mois, directement dans leur boîte aux lettres, les abonnés reçoivent un petit coffret surprise (version Solo ou Duo) contenant 1 à 2 places pour des spectacles ou des expositions, 3 invitations pour des événements plus confidentiels, un petit livret des rendez-vous artistiques à ne pas manquer entre Menton et Cannes, et ce, pour un prix sympa, à partir de 27,90€. Et ce n’est pas tout car il y a des avantages : Cat. 1 ou 2, places duo côte à côte, billets coupe-file, accueil particulier, places non-nominatives, livraison offerte etc… Il fallait y penser ! Et moi, j’adhère totalement !

Le lancement de la 1ere box est prévue pour le mois de Février mais il est d’ores et déjà possible de la précommander sur le site www.arty-box.com

Gagnez la 1ère Arty Box !

12370811_867625890019063_106504644630800872_oPour vous permettre de découvrir le concept, je vous propose de gagner la première Arty Box (sous la forme d’une carte cadeau = 1 box Découverte = 1 mois). Pour participer, c’est très simple, il suffit de :

- liker la page Facebook de Arty Box
– liker la page Facebook de Whataboutnice
– de donner votre avis sur cette belle nouveauté azuréenne, dans un commentaire, sous cet article

Et si en plus vous partager l’article sur les réseaux sociaux avec les hashtags #whataboutnice et #artybox, vous augmentez vos chances d’être tirés au sort. Vous avez jusqu’au 31 décembre 2015 pour participer ! A vous de jouer !

CONCOURS FINI

par -
0

Que vous soyez férus ou non d’art, cet évènement ne vous laissera pas indifférent. En effet, si vous êtes en mal ou manque d’art, pourquoi ne pas pousser la porte d’un hôtel plutôt que celle d’un musée ? C’est aujourd’hui ce que je vous invite à faire avec OVNi, Objectif Vidéo Nice.

Abbas Kiarostami Sleepers
Abbas Kiarostami Sleepers

En effet, en marge des traditionnels réseaux classiques, ce festival de projections et d’installations de vidéos d’art s’invite dans l’enceinte de l’hôtel Windsor à Nice du 4 au 6 décembre 2015. Ce dernier, déjà connu et réputé pour sa collection unique de 31 « chambres-œuvre » et ses multiples installations temporaires ou permanentes, vous propose de découvrir et d’apprécier cet art encore trop méconnu dans le contexte insolite et intime d’une chambre d’hôtel. Vous pourrez ainsi pousser librement les portes de ces chambres, derrière lesquelles vous découvrirez les œuvres, les installations ou les programmations vidéos des 22 musées et centres d’art regroupés pour l’occasion.

Gaetan Trovato La Compagnie, lieu de création / Cairo Ballet, vidéo HD 1min 30, 2013
Gaetan Trovato La Compagnie, lieu de création / Cairo Ballet, vidéo HD 1min 30, 2013

Cette première édition – dont l’invité d’honneur est la Corée – est parrainée par Christian Bernard du MAMCO à Genève, figure importante de l’art contemporain. OVNi se donne pour objectif d’offrir un panorama varié de la création contemporaine tout en contribuant au rayonnement de la création sur la Côte d’Azur.

Plus d’infos : OVNi, Objectif Video Nice, festival d’art vidéo à l’hôtel Windsor, du 4 au 6 décembre 2015. Ouvert au public vendredi 4 décembre, samedi 5 décembre et dimanche 6 décembre de 14h à 20h. OVNi c’est aussi un festival « Hors les murs » dans 15 autres lieux de Nice (musées, structures alternatives, hôtels et galeries d’art contemporain). Pour tout savoir rendez-vous sur www.ovni-festival.fr / 04 93 88 59 35 / contact.ovni@yahoo.fr

Redécouvrez #WAN

0
Les plus belles tables de Nice et de la Côte d’Azur à portée de clics ? C’est désormais possible avec Gourmandprive.fr, fraîchement débarqué sur la toile...