mot-clés Articles incluant les mot-clés "nice"

nice

J.H.M Photographie © Jérôme Henri Maillot

Si vous avez un appareil photo reflex numérique mais que vous ne savez pas l’utiliser, alors cet article vous concerne. J’ai en effet testé un cours de photo avec J.H.M photographie à Nice.

Il y a 6 ans, pour la naissance de ma fille, j’ai décidé de m’offrir un appareil photo reflex, le genre d’appareil qui fait de nous quelqu’un de très doué en photo. Enfin juste en apparence. Parce que si on ne sait pas maitriser ces petits engins là, l’investissement ne sert à rien. Bien entendu, le mode « automatique » permet de faire de jolies photos mais si on opte pour un reflex, autant pouvoir maitriser le mode « manuel » a minima. Chose que je ne savais pas faire jusqu’à il y a encore quelques jours.

Car j’ai eu la chance de tester un cours de photographie – mon premier – avec un professionnel : Jérôme Henri Maillot. Basé à Vence, le photographe, artiste et formateur, propose des cours en extérieur, alliant la théorie à la pratique, à Nice, Cagnes-sur-Mer, Saint-Paul de Vence et dans les alentours.

Plusieurs thématiques et niveaux sont proposés. Le but n’est pas de faire de vous un professionnel mais d’apprendre à se servir de votre appareil photo reflex, de découvrir les techniques de base pour être à même de faire une belle photo quel que soit le contexte, la lumière et le rendu souhaité.

De la théorie à la pratique

Les cours, sur 3 heures, se déroulent en petits groupes jusqu’à 8 personnes. Pour ma session nous étions 2 « élèves » avec pour thème « Bien débuter en mode manuel ». Rendez-vous était donné à l’entrée de la Coulée Verte à Nice, en fin d’après-midi.

Appareil photo en main, nous sommes ensuite partis déambuler dans le Vieux-Nice – d’ailleurs, dans des endroits que je ne connaissais pas. Le photographe, très sympa et pédagogue, nous a expliqué et montré, étape par étape, à quoi correspondait tel symbole, telle lettre, tels nombres… en résumé ce que sont l’ouverture focale, la profondeur de champ, la vitesse d’obturation et tout plein de termes qui étaient pour moi du chinois.

Nous avons fait plusieurs pauses pour mettre en pratique tout cela et avons terminé le cours sur la Promenade des Anglais où le but était de prendre en photo des promeneurs à vélo… avec un effet de mouvement et de vitesse. L’exercice n’était pas aisé, mais déjà, quelques indices laissaient transparaitre qu’avec un peu d’entrainements et de volonté le résultat pourrait être pas mal.

Ainsi, la première séance permet de jauger vos compétences. Reste après à chacun la possibilité de reprendre des cours sur différentes thématiques comme la lumière et l’exposition, la balance des blancs, la règle des tiers ou encore la macro, le portrait en extérieur, le paysage urbain et bien d’autres. Pour ma part, je suis ravie de cette première approche qui me donne l’envie de continuer à apprendre et d’utiliser mon reflex, que j’avais délaissé au profit de l’iPhone. Quel sacrilège !

Pour en savoir plus sur le cours que j’ai suivi, vous pouvez aussi lire le chouette article que le photographe m’a consacré ICI :D

J.H.M photographie : code promo avec Whataboutnice
A moi les photos reflex © Jérôme Henri Maillot
Mon reflex dévoile enfin ses secrets © Jérôme Henri Maillot

Suprise ! Si vous aussi vous souhaitez découvrir, comme moi, ce que recèle votre appareil photo et vous initier à la photo, je vous propose – en partenariat avec J.H.M Photographie – un code pour bénéficier de 25% de réduction sur vos cours : 2017-code-25-WAN. Rendez-vous sur la page créer spécialement pour vous afin que vous puissiez commander directement en ligne (Achat Paypal / CB sécurisé) :  https://jhm-photographie.fr/boutique/32-what-about-nice

Plus d’infos : J.H.M Photographie, 1, place de la rouette à Vence 06140 / Tél. 06 22 26 14 56 / www.jhm-photographie.fr / Facebook

Les plages du rire / camille lellouche

LES-PLAGES-DU-RIRE-2017_3658057743791968642Après avoir été annulées l’année dernière suite aux tragiques attentats de Nice, les Plages du Rire reviennent pour une 6e édition les 6, 7 et 9 août prochain au Théâtre de Verdure. Cet été, 3 soirées de fous rires sont au programme avec Elie Semoun, Artus et Camille Lellouche !

Dimanche 6 août, Elie Semoun est de retour sur scène avec son nouveau spectacle « A partager » ! Un nouveau spectacle à l’image de son humour – intime, émouvant et saignant – et avec tous ses nouveaux personnages. Le trublion poétique Stan assurera la 1ère partie du spectacle. Atypique, bizarre, danseur, diseur, il incarne tout ce qui lui passe à l’esprit.

Lundi 7 août, c’est au tour d’Artus de débarquer sur la scène du Théâtre de Verdure. Après le triomphe archi-complet de son one man show à La Cigale, Artus emmène son humour piquant et son irrévérence sur les routes de France avec un show détonnant ! En 1ère partie, Eric Leblon vous embarque dans son univers déjanté. Il danse, virevolte, s’amuse sur scène, seul ou avec le public à un rythme d’enfer dans un spectacle qui évolue constamment entre magie pure, stand up et humour décapant.

Enfin, mercredi 9 août, c’est la talentueuse Camille Lellouche qui clôturera le festival. Sa petite taille et ses grands yeux font tout son charme, mais Camille Lellouche est loin d’être inoffensive. Entre interprétation de personnages et performances musicales, elle vous offre un « one woman-show nouvelle génération ». C’est le grand vainqueur du Tremplin des Plages, Mathieu Guilbaud qui aura la chance d’assurer la 1ère partie.

Les Plages du rire : 12 places à gagner

Pour vous permettre de participer à ce festival je vous propose de gagner 12 places, soit 2×2 places pour chacune des soirées. Pour participer c’est très simple ! Il suffit de liker la page Facebook de Whataboutnice et celle des Plages du Rire puis, dans un commentaire ci-dessous de me dire quel humoriste vous souhaitez aller voir (une seule réponse s’il vous plait sinon votre participation ne sera pas prise en compte). Vous avez jusqu’à samedi 5 août 18h pour participer. J’effectuerai le tirage au sort dans la foulée (via Random) et les 6 gagnants seront contacter par mail.

JEU CONCOURS FINI

Plus d’infos : les Plages du rire, les 6, 7 et 9 août prochain au Théâtre de Verdure de Nice / www.lesplagesdurire.com / Tarifs : 25€-35€ / Pass 3 jours : 60€ / Facebook

Bibliothèques éphémères : un été pour lire / Whataboutnice

Je ne sais pas vous, mais, en amoureuse des livres, je n’ai jamais vraiment le temps de lire. Ou peut-être je ne le prends suffisamment, trop happée par mon quotidien de Thermomix, en mode automatique et machine de guerre, du matin au soir. Alors quand sonne les vacances d’été, leurs rythmes nonchalants et leurs longues soirées, l’occasion est toute trouvée pour déconnecter – au sens propre et figuré – et revenir à des petits plaisirs tout simples… comme celui de la lecture, justement.

A ce propos, les Villes de Nice et de Cannes ont mis en place, tout l’été, de chouettes initiatives : les bibliothèques éphémères.

Bibliothèques éphémères : un été pour lire / WhataboutniceA Nice, la Cabane à Livres investit la Promenade du Paillon jusqu’au 29 août. Ouverte tous les jours de 13h à 18h sauf le mercredi, celle-ci vous propose d’emprunter gratuitement un large choix de livres, revues et bandes dessinées pour adultes et enfants en français et en langues étrangères. Sous une pergola ombragée, installez-vous confortablement pour lire en toute tranquillité ou à l’ombre des arbres, des fauteuils et chaises sont mis à disposition. Et si vous souhaitez lire au frais, la Bibliothèque Louis Nucéra reste ouverte tout l’été !

Lire à Nice et Cannes

Bibliothèques éphémères : un été pour lire / WhataboutniceDu côté de Cannes, Pages à la plage s’installe sur la plage publique Macé, face à la mer, jusqu’au 27 août. Ouverte tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 18h, cette bibliothèque d’un nouveau genre met à disposition une gamme de livres variés pour tous publics et en libre accès : romans, policiers, ouvrages de loisirs, livres d’histoire et plein d’autres. Notez cependant qu’il vous sera demandé une caution de 10€ par ouvrage emprunté (48h maximum).

En marge de cette bibliothèque mobile, et dans le cadre de la 3e édition nationale de Partir en Livre, la Ville de Cannes va aussi à la rencontre des enfants dans les squares et les aires de jeux de la ville, jusqu’au 30 juillet. Jeux et lecture de contes, prêt de livres… de quoi donner envie à nos chères têtes blondes de lire et de découvrir le bonheur des mots.

Ailleurs dans le département d’autres villes ont mis en place des bibliothèques éphémères comme à Menton sur l’esplanade Francis-Palmero. Bonne(s) lecture(s) à tous… !

De mon côté j’attaque Hortense, un polar signé Jacques Expert qui promet bien des rebondissements et de faux-semblants.

Plus d’infos sur www.nice.fr et www.cannes.com

Crédit photo à la une © Eli Samuelu

Back Pack sur Whataboutnice.fr / 2017

A Nice, du côté de Lépante, un sandwich bar vous invite à faire le tour du monde : Back Pack. En plus tout est fait maison et frais. On n’en fait qu’une bouchée.

Back Pack sur Whataboutnice.fr / 2017Depuis quelques mois à Nice, une nouvelle adresse gourmande a ouvert ses portes à Nice, plus précisément au numéro 2 de la rue Lépante : Back Pack.

Reconnaissable entre tous avec son incroyable devanture gravée, représentant l’artiste-peintre mexicaine Frida Kahlo, ce bar à sandwich change les codes. Ici, point de sandwich jambon/beurre ! Back Pack vous emmène faire un tour du monde des saveurs dans un cadre unique, où l’art pluriel est à l’honneur avec des expositions itinérantes d’artistes locaux.

Ouvert à l’initiative de Virginie, ancienne gérante du Bliss Bar et de Nicolas, auparavant journaliste, ces deux voyageurs au long cours ont eu envie de lancer un café restaurant tout cocooning, offrant une cuisine fraîche et créative, inspirée par la street food.

Ainsi, à la carte, on pourra se régaler avec un Chivito, burger chilien, un Pastrami, pour les new-yorkais dans l’âme, un Hot Asian version vietnamienne, un Completo vénézuélien ou encore avec un traditionnel Pan Bagnat nissart. Le tout est servi à l’assiette et avec le sourire.

FAire l’Aperitivo chez Back Pack

Chaque jour également, Nicolas vous concocte des salades composées, réalisées minute et uniquement avec des produits frais et de saison. Et pour accompagner ces plats, un choix de bières provenant des 4 coins du monde… et à consommer avec modération bien entendu !

Pour finir sur une note sucrée, comptez sur les délicieuses pâtisseries maison qui sont… à tomber ! Mention spéciale pour le tiramisu qui se déguste les yeux fermés. Tous les matins, Back Pack propose des formules petit-déjeuners et l’après-midi, passe en mode goûter. L’occasion de se poser avec une tasse de thé fumante et un de ces merveilleux sablés fourrés à la confiture de lait.

Back Pack sur Whataboutnice.fr / 2017

Enfin, pour les amateurs d’afterworks, Back Pack propose tous les jeudis et vendredis soirs, de 18h à 22h, l’Aperitivo. Au programme : buffet frais, bières et vins au verre ou en bouteille… arrosé de bons sons et de rires à souhait.

Plus d’infos : Back Pack 2, rue de Lépante – 06000 Nice / 06 26 47 24 01 / contact@back-pack.fr / Facebook / Tarifs : 8,5€ le sandwich / Du lundi au vendredi : du lundi au mercredi de 8h à 18h et les jeudis et vendredis de 8h à 22h / Site : http://back-pack.fr/

20140617_130406Il y a quelques temps sur le blog, je vous proposais un billet pour (re)découvrir Nice, en 10 plaisirs tout simples à consommer sans modération et qui ne coûtent rien ou quelques euros. Aujourd’hui, je vous propose une version romantico-bisounours du billet pour les amoureux, les couples, les amants, les tourtereaux, les époux, les inséparables… bref tous ceux et celles qui s’aiment sur la Côte d’Azur.

Pour la petite histoire, c’est en allant faire mon footing matinal, et en passant devant deux « amoureux » en train de se bécoter (sur un banc public), que j’ai pensé aux Amoureux de Peynet et cette idée m’est venue… Car oui, avec sa moitié – au bout de 6 mois ou de 15 ans de relation – on est toujours à la recherche d’endroits romantiques pour profiter d’instants magiques (ou pour tenter de raviver la flamme).

Messieurs, Mesdames, avant de lire la suite, je vous informe que tout cela pourrait être ensuite agrémenté d’un joli pique-nique, d’une bouteille de champagne, d’une bouteille de rosé, de musique, de graou-graou, de papouilles, de selfies, de bla-bla plein de soupe et de niaiseries… et pourquoi pas d’une bague.

On évitera cependant de profiter de ces moments pour parler de ses ex-conquêtes, pour faire des reproches à l’autre sur le ménage, pour parler de son/sa collègue de travail qui est formidable ou même pour rompre. Ce dernier opus pourra faire l’objet d’un billet à part entière. En attendant, savourez bien tous ces instants…

1. Admirer le coucher de soleil à la Pointe de Rauba Capeu à Nice. Toute l’année, à chaque tombée de la nuit, on y recoule de longues heures paisibles face à un paysage unique à la lumière changeante. L’hiver prévoir une petite laine car il y a souvent du vent !

1_cculturespaces2. Louer un Vélo Bleu et sillonner la Promenade Anglais, via la piste cyclable, en s’octroyant des petites pauses, assis face à la mer… et sur une chaise Bleue bien sûr. Parfait pour voir la vie en rose !

3. Prendre de la hauteur, direction la Colline du Château à Nice qui offre une vue unique. Histoire d’épater sa moitié, une jolie cascade pourra vous aider à rejouer le scénario de la Dolce Vita de Federico Fellini.

4. Aller conter fleurette à la Villa Ephrussi de Rothschild à Saint-Jean-Cap-Ferrat, qui compte 9 jardins thématiques dont la Roseraie, un enchantement pour les yeux et pour les sens ! L’occasion de scander ses plus beaux vers à madame…

5. Se balader à la tombée de la nuit sur le Port de Saint-Jean-Cap-Ferrat et marcher, main dans la main, jusqu’au phare. Eté comme hiver, le romantisme est assuré, avec, en toile de fond, le cliquetis de la mer. On évitera cependant les jours de grands vents pour garder une dignité capillaire.

la-rue-obscure

6. Se cacher dans la Rue Obscure à Villefranche-sur-Mer. Située le long du premier rempart, cette rue est accessible à pieds depuis la vieille ville qui domine le port de la Santé. C’est un endroit mystérieux. Parfait, messieurs, pour jouer les chevaliers.

7. Prendre la mer à Cannes, direction les Iles de Lérins pour une journée « nature peinture et sac-à-dos » sur l’île Saint-Honorat ou l’île Sainte-Marguerite. Ici le silence est de rigueur. Madame ne la ramènera pas trop et monsieur devra lire dans ses yeux.

8. Se faire une virée au Cap d’Antibes, pour réveiller et mettre au grand jour sa beauté sauvage et naturelle, toujours en mode « nature peinture et sac-à-dos ». Paysages incroyables garantis !

9. murdepeynet_200_200_0Se dépayser dans le Jardin Japonais de Monaco, zen à souhait ! Ce surprenant espace vert de 7000m² est une authentique oeuvre d’art. Ponts, cascades, canetons… tous les ingrédients sont réunis pour enchainer sur une soirée sushis.

10. Enfin, et puisque c’est de cette idée que part le billet : aller se recueillir et méditer devant le Mur des Amoureux de Peynet au Cannet, passage quasi-obligé des amoureux, et, dans la foulée, aller visiter le très chouette Musée dédié à Antibes. So romantic !

Et vous quels sont vos plaisirs tout simples en amoureux ?

Anne Lombardo.

Crédit (à la une) : Les Amoureux / Peynet

Maison du don / Whataboutnice.fr - 2016

Maison du don / Whataboutnice.fr - 2016Depuis que j’ai créé ce blog, j’ai à cœur de vous proposer mes adresses incontournables à Nice et sur la Côte d’Azur. Aujourd’hui encore, et même si nous sortons de la ligne éditoriale du blog, je compte bien vous parler d’un endroit où nous devrions tous aller : La Maison du Don à Nice.

Alors certes, il ne s’agit pas là du dernier endroit tendance pour shopper des pièces de créateurs azuréens ou d’un restaurant qu’il faut absolument tester, mais bel et bien d’un lieu incontournable. Késako ? C’est un lieu où l’on collecte du sang pour répondre aux besoins des malades.

Car depuis quelques années, et en complément des collectes mobiles, l’Etablissement français du sang (EFS) s’est implanté de manière permanente au sein de toutes les grandes villes de France avec des sites « Nouvelle génération » comme à Nice, avec la Maison du Don situé au numéro 45 de la rue Auguste Gal, juste au-dessus de Carrefour TNL.

Quel que soit le type de don – sang total, plaquettes ou don de plasma – le confort et la convivialité sont au rendez-vous et l’équipe est aux petits soins ! En plus, tout au long de l’année, une multitude d’évènements sont au programme : le 2 février, à l’occasion de la Chandeleur, des crêpes seront servies aux donneurs ; le 14 février – jour de la Saint Valentin – des cadeaux seront distribuées aux amoureux ; du lundi 27 février au samedi 4 mars, à l’occasion de la semaine du bien-être, les donneurs pourront bénéficier de prestations comme des séances de réflexologie, de massage ou encore de sophrologie ; Du 10 au 14 avril, les donneurs pourront déguster des mets concoctés par des chefs niçois et/ou des étudiants en écoles hôtelières… et plein d’autres animations à découvrir sur le site dondusang.net. Et puis si vous avez des doutes, des questions sur le don du sang, n’hésitez pas à demander conseils à la très chouette équipe de la Maison du don !

Ne l’oublions pas, le don du sang est un geste altruiste et indispensable qui sauve des milliers de vie. Les réserves diminuent et l’ESF a besoin de nous tous !

Plus d’infos : La maison du don de Nice accueille les donneurs tous au long de l’année au 45, rue Auguste Gal – 1er étage du centre commercial Nice TNL, le lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi de 9h30 à 16h30 et le jeudi de 11h à 18h / www.dondusang.net / Facebook

absolu-spa

equipe-absolu-spa-elise-camille-laure-5Pour fuir le brouhaha de la ville, les caprices de nos mioches et ce(ux) qui nous pollue(nt) au quotidien… rien de telle qu’une pause détente rien que pour soi. Et dans un spa c’est encore mieux.

En plein cœur de Nice, à quelques pas de la Promenade des Anglais, je vous invite à pousser la porte de l’Absolu Spa, une adresse cocooning entièrement dédiée à votre bien-être et ouverte en 2012 à l’initiative de la pétillante Laure. Ici, point de stress ni de tensions, d’ondes négatives ou énergivores ! La seule chose à laquelle vous devez penser c’est à vous et rien qu’à vous !

Dans cet espace de 300m², Laure et son équipe de professionnelles vous invitent au relâchement total du corps et de l’esprit. Hammam et zone hydro, espace balnéo, cabine individuelle et duo, bar à masques, bar à ongles, spa pédicure… viennent s’ajouter à une carte de soins Carita, prestigieuse marque dédiée à la haute-beauté, ainsi que des massages et des forfaits délicieusement signés Cinq Mondes (seul Spa à Nice labellisé). Au programme, des rituels de voyages sensoriels pour une détente Absolu, à l’instar du forfait Escapade Détente comprenant Hammam, Cérémonial du Thé et Modelage… pour partir loin loin loin de Nice.

J’ai testé le soin massage du visage Cinq Mondes « sublimateur rituel aux Cinq Fleurs ». Une heure de pur bonheur d’où je suis ressortie plus détendue et zen que jamais. Nettoyage, gommage, modelage… un moment magique à offrir ou à s’offrir…

Infos pratiques : Absolu Spa est situé au 25 rue Meyerbeer à Nice (PLAN). Ouvert le lundi de 14h à 19h, du mardi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 10h à 18h. Soins sur RDV. Tél. 04 93 82 97 57 / Email : contact@absoluspa.com  / www.absoluspa.com (avec un e-shop) / Facebook

Redécouvrez #WAN

1
Le saviez-vous ? Mercredi 18 avril, l’aéroport Nice Côte d’Azur s’est vu remettre le label Famille Plus, une première pour un aéroport en France. Ce...